Le Japon à l’honneur au lycée Jules-Ferry, vendredi 17 et samedi 18 mai

Le Japon a rayonné sur toute la cité scolaire Jules-Ferry !

Le vernissage de l'exposition autour du projet annuel "Paris-Tokyo : tisser des liens" a eu lieu samedi 18 mai au lycée.

Denis Froment, notre chef cuisinier, Cédric Zahra, responsable Sodexo et l'équipe des agents de service nous ont concocté vendredi midi un repas à la japonaise et tous se sont mobilisés pour nous offrir une superbe décoration, qui nous a fait voyager jusqu'au Japon et nous a donné le coup d'envoi à toutes les festivités.

Nous avons accueilli durant l'année scolaire, dans le cadre d'une classe à PAC en 3ème3, Akiyo Kajiwara, intervenante artistique (association Talachiné et affiliée à la MCJP). Elle a intié nos élèves au Furoshiki (art de l'emballage et sensibilisation à l'environnement), au Shibori (technique de teinture japonaise) et au Sakiori (tissage en tissus recyclés). Elle nous a honorés de sa présence tout au long de ce samedi matin.

https://associationtalachine.jimdo.com/

Des travaux d'élèves, réalisés dans le cadre des cours d'arts plastiques d'Anne Charbonneau et en écho aux ateliers artistiques ont été exposés. Le public a pu ainsi découvrir des trompe-l'oeil culinaires, des dioramas, figurines des personnages de Miyazaki en volume, gravures en monotype, origami…

La classe de seconde 6 a présenté son magazine "Japonismes", réalisé dans le cadre de l'enseignement de Littérature et société ( Mmes Badach, Epelbaum et Mazokopakis) ainsi que son recueil d'haikus, conçu par Mme Charbonneau à partir des haïkus composés lors d'ateliers d'écriture, menés par Marie Willaine, animatrice et autrice, pour le Labo des histoires.

L'association ASPP d'arts martiaux a proposé au public des démonstrations de Kobudo (art martial ancien), tout en lui enseignant quelques bases.

 

Les intervenants ont ensuite proposé avec beaucoup d'enthousiasme des séances d'initiation au Kobudo à leur public.

http://aspp.paris/aikibudo-kobudo/

Les nombreux visiteurs ont été guidés dans les différents pôles de l'exposition par des élèves médiateurs et médiatrices (certaines vêtues de kimonos prêtés par Akiyo), qui ont joué leur rôle à la perfection.

Comme le veut la tradition japonaise, les visiteurs ont pu repartir avec une petite grue en origami, et déposer leurs voeux sur des tanzakus. Une matinée riche en événements pour célébrer l'amitié franco-japonaise, thématique de la saison académique 2018-2019.

Détails des projets sur le blog des 3èmes3           https://tokyori.blogspot.com/