Sortie théâtre avec les anglicistes de KM1: Richard II de Shakespeare 

Les khâgneux anglicistes ont pu joindre l’utile à l’agréable en allant voir la magnifique mise en scène de Richard II par Christophe Rauck au Théâtre des Amandiers ce mercredi 28 septembre.

Cette superbe mise en scène de la pièce de Shakespeare, au programme de l’ENS cette année, nous a d’ores et déjà permis d’interroger la complexité du champ politique et de ses mesquineries à travers la figure d’un roi transgressif.

À trop se prendre pour le roi, Richard nous montre que l’homme et la fonction sont bel et bien deux choses distinctes et que même le Roi d’Angleterre n’est jamais que le sujet, lui aussi, d’une couronne qui le dépasse: « subjected thus / How can you say to me, I am a king? ».

CR de M.Alliot, professeur d’anglais de CPGE

Les 103 commencent l’année en beauté à l’Opéra comique !

Nos élèves de 103 ont découvert le magnifique Opéra comique et ont passé une belle soirée musicale organisée par leur professeure de français, Madame Torrès.

Soirée encadrée par Mme Torrès, professeure de français et Mme Gautier, professeure d’allemand

Ils ont eu la chance d’assister le mercredi 28 septembre dans la salle Favart à la première de Lakmé, interprété par la soprano Sabine Deviehle et le baryton Stéphane Degout.

Un véritable enchantement ! Vivement le prochain spectacle en novembre, Armide de Glück.

CR de Mme Torrès, professeure de français

Au secours, sauvez-nous !

Mi-juin, les élèves de 3èmes sont devenus des citoyens sauveteurs. Brûlures, arrêt cardiaque, traumatisme, perte de connaissance, hémorragies, obstruction des voies aériennes, ils savent maintenant identifier les symptômes et adopter les bons gestes grâce à la formation PSC1 (prévention et secours civiques de niveau 1) délivrée par mesdames Clabaut, Fouquet et Garnier (enseignantes et formatrices PSC1).

Et vous, sauriez-vous réagir ?

CR de Mme Garnier, professeure d’EPS et formatrice PSC1

L’AS BASKET aux finales nationales de 3×3 !

Les équipes benjamines et benjamins se sont qualifiées pour les finales du championnat de France de basket 3×3 après un joli parcours compétitif tout au long de l’année scolaire.

14 équipes chez les filles comme chez les garçons étaient présentes. La compétition se déroulait en deux phases : matchs et challenge. Les garçons se classent 7èmes et les filles 6èmes sur l’ensemble du challenge.

En revanche les garçons terminent 1ers sur les matchs et les filles secondes !

Nous étions face à des joueurs de collège ayant une section basket (6h de basket par semaine). Festival de shoots, d’attaque/défense rondement menées. La qualité de jeu collectif  ainsi que l’état d’esprit très fair-play ont été remarqués pour nos élèves de Jules Ferry !


Aylan s’est fait remarquer par la fédération en étant le meilleur joueur du tournoi. Et Luce détient le record sur le challenge Gruda.
Lina et Cornac ont très bien rempli leurs rôles de Jeunes Officiels en tant qu’arbitres officiels du tournoi. Coumba, Lina, Luce, Mellanie, Appoline, Aylan, Victor, Gabriel, Cornac et Léonard ont fait preuve d’un comportement exemplaire lors de l’ensemble du déplacement, et nous avons tous passé un agréable séjour.

Nous sommes très fiers d’eux et nous les félicitons à nouveau pour cette belle performance collective et solidaire autour du basket. 

A l’année prochaine pour de nouvelles aventures !

Mr Lambert et Mme Garnier pour l’AS basket

Pour suivre l’ensemble des évènements de l’AS basket et de toutes nos équipes rdv sur :

https://padlet.com/epsjf/y5dv8oqj6f5dckll

Magnifique spectacle de l’AS danse Jules-Ferry !

Les AS danse collège, lycée et ULIS création, menées par M.Mathieu Nobileau, professeur d’EPS ont offert à leur public nombreux un superbe spectacle de fin d’année, jeudi 16 juin, au Centre d’animation Paris Anim’ Nouvelle Athènes. Des danses empreintes de poésie et d’intelligence qui nous ont parfois fait rêver mais aussi réfléchir sur des thèmes sociétaux et/ou philosophiques – « L’humain », « Le Sensible », les violences faites aux femmes…

L’un de nos élèves triomphe dans « Les Suppliantes » !

L’Odéon-Théâtre de l’Europe a fêté les dix ans de son projet Adolescence et Territoire(s) monté avec une vingtaine de lycéens dont Altino Santos Echeverria de la classe de 1ère 1 de Mme Viennot-Franca, dans la grande salle du 6ème arrondissement. Altino avait été retenu pour le projet à l’issue d’une audition, à laquelle avaient participé des élèves de 2nde 7 et de 1ère1.

Les classes ont suivi les vidéos « du work in progress » du projet toute l’année après la venue dans la classe d’Alice Hervé , créatrice du projet de l’Odéon, le 5 et le 14 octobre 2021.Le samedi 4 juin, les élèves ont en effet présenté leur spectacle, Les Suppliantes d’après Eschyle, adapté et mis en scène par Pauline Bayle  en collaboration avec Isabelle Antoine.

Le spectacle a été joué trois soirs, au théâtre de l’Odéon, au T2G de Genevilliers puis à l’espace 1789 de Saint-Ouen, où les élèves de la 1ère1 sont venus en nombre pour soutenir leur camarade Altino !

Le sacre d’Altino avec sa classe de 1ère1 à l’Espace 1789

Un spectacle à la mise en scène audacieuse et servi par une troupe de jeunes comédiens forts talentueux ! Un grand bravo à Altino qui a fait la fierté de Jules-Ferry !

pour en savoir plus sur Adolescences et territoires

Nos élèves ont eu l’honneur de recevoir Madame Ginette Kolinka

Le mercredi 1er juin, les élèves des Troisièmes 1 et 4 de Mme Dehamel, professeure de lettres et de Mme Epelbaum, professeure d’histoire-géographie, ont eu la chance d’écouter le récit de Ginette Kolinka, rescapée du camp d’extermination de Birkenau-Auschwitz II. Pendant deux heures, Madame Kolinka a raconté son histoire : de la jeune fille sportive et insouciante qu’elle était avant le 13 mars 1944, date à laquelle son père, son petit frère et elle-même sont arrêtés à la jeune fille de 27 kilos revenant à la maison, seule, le 6 juin 1945.

Son récit est clair et fluide, ses mots sont précis, les faits sont glaçants. Madame Kolinka a apporté des photos de son père, de son frère, des camps, des pièces d’identité… La soixantaine d’élèves fait preuve d’une écoute exceptionnelle, à la hauteur des faits racontés et de la narratrice.

Quand il a fallu se quitter, après plus de deux heures ensemble, les élèves ont voulu applaudir, remercier Madame Kolinka mais c’est elle qui a voulu les remercier pour les passeurs de mémoire qu’ils vont devenir.

Les élèves sont nombreux à avoir lu, Retour à Birkenau, le livre que Ginette a écrit. Ils se souviendront de l’histoire de Ginette, de cette période de l’Histoire mais aussi sans aucun doute du message de tolérance que Ginette nous a livré ce mercredi matin.

Récit autobiographique de Ginette Kolinka, arrêtée parce que juive, dans la France de Vichy qui collabore avec la politique antisémite des nazis.

CR de Mme Dehamel, professeure de Lettres

La fin d’année a été riche…..en livres pour les élèves de 1ère spécialité Hida !

Pour clore le dispositif Jeunes en librairie, ils sont allés avec leur professeure, Mme Plus, recevoir leur chèque livres et choisir des livres. Ils ont été chaleureusement accueillis par Béatrice Madrid, responsable communication des libraires Gallimard, et des libraires.

On leur a présenté les lieux et les différents postes de la librairie.

Ils ont pu ensuite plonger dans les rayons et la récolte fut riche et très variée : classiques français, étrangers, mangas, essais, romans policiers,etc.

Une expérience à renouveler qui a enchanté les élèves !

CR de Mme Plus, professeure de Lettres et d’Hida

Retour sur les temps forts du projet « L’art de lire et le livre dans l’art »

Genèse du projet

Dans le cadre du dispositif « Jeunes en librairie », projet d’éducation artistique et culturelle, centré sur le livre et la lecture, un cycle de rencontres a été organisé au cours du semestre, pour faire découvrir aux élèves les métiers de la chaine du livre et pour leur permettre de comprendre le rôle de chacun de ses acteurs, dans 4 pôles essentiels : la création, la réalisation, la fabrication et la diffusion.

Nos élèves suivant tous l’enseignement d’histoire des arts, nous avons voulu privilégier la mise en relation du patrimoine littéraire avec d’autres formes d’art.

Lancement du projet

Béatrice Madrid, responsable communication des librairies Gallimard, est venue présenter aux élèves la Librairie de Paris, partenaire sur cette action. Nous avons aussi reçu Blanche Cerquiglini, responsable éditoriale.

Madame Cerquiglini a présenté aux élèves le métier d’éditrice et expliqué les multiples choix stratégiques d’une maison d’édition.

Elle a aussi rappelé les grandes étapes de la création du format livre de poche et commenté les choix qu’elle est amenée à faire, en tant que responsable éditoriale des collections Folio classique, Folio théâtre et Folio+lycée aux éditions Gallimard.

Une rencontre passionnante, avec des élèves vraiment intéressés, manifestant leur intérêt par de nombreuses questions très pertinentes.

Autour du street Art : rencontre et balade

Olivier Landes, directeur artistique et commissaire d’exposition spécialisé en art urbain contemporain, a proposé à nos élèves une conférence nourrie sur le Street Art, en leur dévoilant une sélection éclectique d’ouvrages consacrés à cet art et en leur projetant quelques œuvres emblématiques.

La rencontre s’est poursuivie par une visite guidée autour du lycée pour y découvrir quelques réalisations d’art urbain.

Rencontres d’auteurs

Certains élèves du groupe HIDA ont pu bénéficier de rencontres d’auteurs inscrites dans d’autres dispositifs culturels.

Ils ont ainsi pu rencontrer l’auteur Yves Ravey, dans le cadre des Leçons de littérature, proposées par La Maison des écrivains, les Drac et DAAC de Paris.

Et dans le cadre du Prix des lycéens Folio, nos élèves ont aussi eu la chance de rencontrer Arthur H à la Maison de la poésie,

et Carole Fives au lycée

Le dispositif « Jeunes en librairie » a permis à nos élèves de découvrir différents métiers de la chaîne du livre et a peut-être même suscité des vocations chez certains !

Pilotage : Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France – ministère de la Culture
Opérateur : Paris Librairies
En partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse

Beau succès pour le groupe de musique du lycée !

Le groupe avait concocté une programmation pop rock variée pour faire résonner la musique sous la coupole et enflammer la salle. Le public a chanté, dansé, crié aussi pour faire honneur aux talentueux musiciens et chanteurs, dirigés par M.Thanh Nguyen, professeur de Sciences physiques.

Un événement vraiment festif et fédérateur pour l’établissement !

Un festival national de danse collège plein d’émotions !

Suite à la qualification d’un groupe de l’AS collège pour le festival national de danse ayant lieu à Troyes au cours du mois de Mai, les élèves de la troupe « Orelsan, sensible », initialement entrainés par M.Nobileau et finalement accompagnés par Mme Goze et M.Sagelas (ce premier étant au festival national de danse lycée, que de réussites cette année en danse au sein de la cité scolaire ! ), se sont déplacés durant 5 jours pour découvrir, rencontrer, partager.

Très rythmé, le séjour a permis aux élèves et accompagnateurs de découvrir la ville de Troyes grâce à des activités de créations à divers endroits du centre, d’innover avec des inducteurs différents, de découvrir une 60aine de prestations d’autres collégiens provenant des académies de toute la France et surtout de se présenter, à leur tour devant 650 personnes sur la scène attribuée lors de ce merveilleux festival.

 Une semaine chargée en émotions positives et intenses. La bienveillance des organisateurs, la qualité des représentations et la joie de vivre dont ont fait preuve les élèves du collège Jules Ferry ont permis à tous, enfants comme adultes, de passer une semaine très agréable.

CR de M.Sagelas, professeur d’EPS

Deux très belles prestations de l’As danse du lycée !

L’AS danse du lycée a brillé avec sa chorégraphie « Human » au Festival National de danse UNSS qui s’est déroulé à Poitiers du 16 au 19 mai.

Le groupe de l’AS danse du lycée avec son professeur M.Mathieu Nobileau

Nos élèves étaient très fiers de représenter Paris à travers la danse !

Ils ont également fait montre de leur talent lors du magnifique spectacle « Dansez pour l’Europe » proposé par des élèves de l’académie de Paris, dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, le jeudi 2 juin, dans le Grand amphithéâtre de la Sorbonne.

Le groupe de l’As danse a présenté sa chorégraphie « Human »
Les élèves des cinq établissements participants – Lycées Jules-Ferry, Turgot et Georges Brassens et les collèges Yvonne Le Tac et Oeben- réunis avant un final collectif dansé sur une chorégraphie participative d’Angelin Preljocaj.

https://www.ac-paris.fr/presidence-francaise-de-l-union-europeenne-2022-une-annee-scolaire-europeenne-121867

Fin de l’aventure littéraire « Prix des lycéens Folio 2022 » pour la 1ère 3

Le Prix des lycéens Folio 2022 a été attribué le 19 mai à Astrid Eliard pour La dernière fois que j’ai vu Adèle, par un jury de 600 lycées de France.

Voici le top 3 final des titres de la sélection (Votes des 600 lycées)

  • La dernière fois que j’ai vu Adèle d’Astrid Éliard
  • Tenir jusqu’à l’aube de Carole Fives
  • À la ligne de Joseph Ponthus

Retour sur les temps forts du projet annuel en classe de 1ère 3

Lancement du projet

Les élèves de Mme Plus, professeure de lettres et d’histoire des arts, ont participé au Prix Folio des lycéens 2021-2022 et sont devenus jurés littéraires. Ils ont découvert en octobre la sélection des six ouvrages en lice et ont partagé la lecture des incipit, lors d’une première séance au CDI.

Les élèves se sont ensuite lancés dans la lecture de ces romans, en classe, au CDI ou à la maison, au gré de leurs envies et inspirations…

Des rencontres avec les auteurs

Arthur H à la Maison de la Poésie

Après une séance d’échanges passionnants avec Arthur H autour de son œuvre Fugues, nos élèves ont souhaité faire dédicacer leurs livres.


Arthur Higelin , dit Arthur H, est un auteur-compositeur, chanteur et pianiste français. Il joue ses propres compositions au sein de différents groupes. Il est également peintre, illustrateur et écrivain.

Dans cet ouvrage, Arthur H brosse son autoportrait, en trois fugues. « Celle de sa mère, Nicole Courtois, à l’âge de dix-huit ans. La sienne, lorsqu’il avait quinze ans, pendant un séjour en Guadeloupe avec son père Jacques Higelin, dans la maison de Coluche. Et la dernière fugue de Bach, laissée inachevée : L’Art de la fugue ».

Carole Fives au CDI du lycée

La rencontre avec Carole Fives a permis des échanges fructueux et enrichissants entre nos élèves et l’autrice autour de son ouvrage Tenir jusqu’à l’aube et de son parcours scolaire et professionnel. Elle a présenté également son roman Térébenthine qui s’inspire de sa scolarité aux Beaux-Arts de Paris et qui a particulièrement intéressé nos élèves inscrits en option HIDA.

Carole Fives est une écrivaine, chroniqueuse d’art et plasticienne. Après une licence de philosophie à l’Université de Toulouse et un master d’arts plastiques, elle obtient le diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP) des Beaux-arts de Paris.

« Une jeune mère célibataire s’occupe de son fils de deux ans. Du matin au soir, sans personne pour l’aider, elle vit avec lui une relation fusionnelle. Alors, certaines nuits, la mère s’autorise à fuguer… »

Séances de présentation des ouvrages par les élèves et temps de lectures

Séance de votes de nos élèves, jurés du Prix des Lycéens Folio 2021-2022

Tous les ouvrages de la sélection ont suscité l’intérêt de nos élèves. Nous vous invitons à les découvrir au CDI, mais également à la Librairie de Paris, où les ouvrages en lice seront présentés, accompagnés des avis de nos critiques en herbe !

Avis de nos élèves sur les livres en lice exposés à la Librairie de Paris

Projet annuel « Balzac et la représentation du corps des femmes » en classe de seconde 2

Dans le cadre d’un projet de classe annuel “Balzac et la représentation (du corps) des femmes”, Madame Viennot-Franca, professeure de Lettres et d’Histoire des arts a mis en place des partenariats avec la Maison de Balzac et le Musée de la vie romantique.

Partenariat avec la Maison de Balzac

Les élèves ont découvert la Maison de Balzac et bénéficié d’une visite guidée de l’exposition Le chef-d’œuvre inconnu. Entre génie et folie.

A leur arrivée, les élèves ont été répartis en 2 groupes : un groupe, encadré par Madame Viennot-Franca, a participé à un atelier artistique dans la bibliothèque du musée puis a visité les expositions permanente et temporaire tandis que l’autre groupe, encadré par Madame Vaninetti, professeure d’anglais, a débuté la matinée par la découverte des expositions avant de s’adonner à des activités artistiques et littéraires.

Ateliers de pratique artistique

Les ateliers autour du Calligramme ont été menés par Angélique Ivanov, intervenante plasticienne du Louvre. Elle a invité nos élèves à explorer des mots et des formes poétiques autour du corps féminin. Après avoir choisi 10 mots évocateurs de la femme (son corps et son identité), les élèves ont pensé à une image poétique pour concevoir un texte. Ils ont ensuite dessiné une forme en lien avec ce texte pour créer leur Calligramme.

Après un temps de réflexion, les élèves se sont lancés avec enthousiasme et détermination dans la conception de leur dessin stylisé.

Le temps a cruellement manqué à nos jeunes artistes en herbe pour achever leur calligramme lors de l’atelier. Ils ont été autorisés par leur enseignante à finaliser leur « Chef-d’ œuvre inconnu » hors temps scolaire.

L’ensemble de leurs productions sera réuni en fin d’année dans un « carnet de voyage » collectif qui illustrera la représentation (du corps) des femmes chez Balzac, en convoquant simultanément les Arts et les Lettres.

Voici un florilège fort prometteur de quelques-unes de leurs réalisations…

Visite des collections permanentes du musée

Les deux groupes ont été guidés dans leur visite des différentes salles du musée : l’un par le directeur, Monsieur Gagneux, l’autre par une conférencière. Ils ont tous deux insisté sur l’universalité de Balzac et souligné son rayonnement aujourd’hui encore dans le monde entier : lire Balzac donne les clés pour comprendre le monde actuel et le fonctionnement de toute société. Ils ont orienté leur présentation des collections permanentes sur la thématique de la création artistique dans l’ œuvre balzacienne pour la mettre en lien avec l’exposition temporaire.

Découverte de l’exposition temporaire « Le Chef-d’Oeuvre inconnu. Entre génie et folie ».

Cette exposition interroge le processus de la création artistique et permet de découvrir ou redécouvrir la nouvelle de Balzac par le prisme de l’art avec des adaptations très libres de différents artistes contemporains comme Picasso, Eduardo Arroyo, Paula Rego ou Jacques Rivette avec son film La Belle Noiseuse.

Oeuvre de Paula Rego, « Painting Him Out », 2011 – inspirée par la nouvelle de Balzac

https://www.maisondebalzac.paris.fr/fr/relations-familiales-et-professionnelles

En prolongement du projet

  • une visite guidée avec un atelier d’arts plastiques au musée du Louvre le mercredi 11 mai 22 par  la plasticienne Caroline Delabie de l’atelier des Feuillantines autour du peintre Eugène Delacroix, modèle de l’artiste pour Balzac dans la nouvelle étudiée, et autour du tableau «  Les femmes d’Alger »
  • une visite guidée et un atelier de création à l’Institut du Monde arabe le mercredi 25 mai par  la plasticienne Caroline Delabie de l’atelier des Feuillantines sur l’exposition « Algérie mon amour » et une femme artiste contemporaine qui travaille à partir du tableau «  Les femmes d’Alger » de Delacroix.

Partenariat avec le Musée de la vie romantique

  • Visite guidée de l’exposition « Les héroïnes romantiques »

https://www.parismusees.paris.fr/fr/exposition/heroines-romantiques

Succès prodigieux pour le XIe concert annuel de la Chorale Jules-Ferry !

Le XIe concert de la Chorale s’est déroulé le 24 mai sous la coupole, devant un public très nombreux. Les choristes, collégiens, lycéens, Aesh et professeurs ont interprété des œuvres musicales de la Renaissance à nos jours et de genres variés : classique, chanson populaire française et étrangère, opéra, Gospel, Pop Music, variétés…pour le plus grand bonheur des spectateurs !


Bravo à tous les chanteurs et à leur chef de choeur, Monsieur François-André Bouchet !

Rendez-vous pour la XIIème année dès septembre avec des répétitions hebdomadaires :

  • sur la pause méridienne mardi et jeudi : collégiens, lycéens et professeurs,
  • et le lundi de 18h30 à 19h30 : parents d’élèves et amis.

Contact via la messagerie pronote : François-André Bouchet, chef de chœur et professeur de Lettres.

Projet théâtre Artcena / CNSAD en classe de 2nde 7

Dans le cadre du parcours EAC « Dans la fabrique des écritures dramatiques » – initié par Artcena en partenariat avec le CNSAD et mené par Madame Viennot-Franca, professeure de Lettres et d’histoire des arts – les élèves de seconde 7 découvrent l’écriture dramatique contemporaine et le jeu théâtral à travers différents événements et actions : soirée de remise du Prix d’écriture dramatique contemporaine d’Artcena, atelier de lecture avec un comédien du CNSAD, atelier d’écriture avec l’auteur choisi par les élèves parmi les lauréats du Prix, participation des élèves à la Nuit de la lecture au lycée et à l’Odéon et représentations théâtrales proposées à la classe tout au long de l’année.

Lancement du projet

Le lancement officiel du projet a coïncidé avec la cérémonie de remise du Prix d’écriture dramatique contemporaine, le lundi 18 octobre, au Conservatoire national supérieur d’art dramatique – Six élèves comédiens, préparés par Robin Renucci, ont lu des extraits des six textes finalistes.

Sous l’égide d’ARTCENA, le jury des Grands Prix a récompensé A la carabine de Pauline Peyrade, publié aux Solitaires Intempestifs pour le Grand Prix de Littérature dramatique et Manger un phoque de Sophie Merceron, publié à l’école des loisirs, pour le Grand Prix de Littérature dramatique Jeunesse.

https://fb.watch/a9M9A3hOQB/

Dorothée Burillon, référente du projet pour Artcena et Aline Jones Gorlin, chargée de communication au CNSAD, sont intervenues au lycée pour présenter les œuvres en lice aux élèves et leur remettre des exemplaires en nombre. Les élèves se sont lancés sans attendre dans la lecture de ces textes variés, engagés, en résonance avec des sujets sociétaux actuels. Ils endosseront ensuite à leur tour le rôle de jurés pour élire leur titre préféré.

Présentation à la classe des titres sélectionnés pour le Grand Prix 2021

Rencontre avec Simon Bourgade, metteur en scène et comédien

Le mardi 16 novembre, les élèves ont eu la chance de rencontrer au lycée le comédien et metteur en scène, Simon Bourgade, ancien élève du CNSAD, venu leur présenter sa pièce « En attendant les Barbares » adaptée du roman de J.M.Coetzee. Ils ont ensuite pu assister à l’une des représentations au théâtre du Vieux Colombier-Comédie Française.

« En attendant les Barbares », spectacle auquel ont assisté les élèves

Spectacle découverte le 16 décembre au CNSAD

Le CNSAD a offert aux élèves une présentation publique d’un spectacle « Sûr je l’ai », réalisé par des étudiants en théâtre de dernière année et dirigé par Thomas Scimeca. Spectacle enlevé et parfois burlesque qui a conquis nos jeunes.

Avant la représentation, nos élèves ont été accueillis dans les salons de ce lieu prestigieux.

https://cnsad.psl.eu/

Sortie théâtre le 24 septembre à l’Odéon

La classe a assisté à un spectacle de grande qualité « Comme tu me veux » de Luigi Pirandello avec une nouvelle traduction française et une scénographie de Stéphane Braunschweig, au théâtre de l’Odéon.

Teaser du spectacle « Comme tu me veux » à l’Odéon

Restitutions autour du projet

* Participation à la Nuit de la Lecture à l’Odéon-théâtre de l’Europe

Les élèves ont participé à la Nuit de la lecture, le samedi 22 janvier 22 à l’Odéon-Théâtre de l’Europe, de 17h à 19h au salon Roger Blin, avec une lecture à voix haute d’extraits de la pièce par les élèves, préparée dans l’atelier de lecture avec le comédien Jean Frédéric Lemoues en présence de l’écrivaine Pauline Peyrade et de toute l’équipe d’Artcena et de l’Odéon-Théâtre de l’Europe.

Nos élèves avec Dorothée Burillon, référente d’Artcena et Pauline Peyrade, autrice

* Participation à la Nuit de la Lecture et au Printemps des poètes au lycée

La classe a réalisé une très belle prestation pour notre Nuit de la lecture au lycée, le jeudi 24 mars 2022.

* Participation au Concours de récitation poétique au théâtre du Rond-Point

La classe a élu Clémence Hamayon pour représenter la seconde 7, lors du Concours de récitation poétique de la Fondation Antoine et Marie Hélène Labbé, au Théâtre du Rond-Point des Champs-Elysées le jeudi 19 mai. Clémence avait choisi de réciter le poème  «  Mélancolia » de Victor Hugo. Elle a défendu avec brio les couleurs de Jules-Ferry !

Clémence, représentante de la classe pour le Concours de récitation poétique
Remise des prix et final en présence des participants et de leurs enseignants

* Publication de petites pièces créées par les élèves

Dans le cadre de l’atelier d’écriture dramatique avec l’écrivaine Lydie Tamisier, les élèves ont conçu de petites pièces dramatiques qui ont pu être publiées.

Spectacle « A la Promesse de l’aube » pour les 3e 4 et 1re 2 au théâtre de l’Œuvre

Jeudi 19 mai, des élèves de Madame Dehamel, professeure de Lettres, ont assisté à la magnifique représentation de La Promesse de l’aube, adaptée de l’œuvre de Romain Gary.

Des élèves de 3e4 et 1ère2 avec leur professeure de lettres, Madame Dehamel
Théâtre de l’Œuvre, au 55 rue de Clichy, à proximité du lycée

« Avec l’amour maternel, la vie vous fait à l’aube une promesse qu’elle ne tient jamais ».
« Romain Gary raconte sa jeunesse, son déracinement, sa relation à sa mère qui l’élève seule. Elle rêve de grandeur pour lui. Il n’aura de cesse d’essayer d’être à la hauteur de ce rêve.
Passant de la mère étouffante d’amour à la femme de ménage espiègle, du grand De Gaulle à une galerie de petits parisiens qui traversent la terrible guerre, Franck Desmedt retrace avec virtuosité l’itinéraire de l’un des auteurs les plus mystérieux, le seul à avoir obtenu deux fois le Prix Goncourt. « © Théâtre de l’Œuvre

https://www.theatredeloeuvre.com/la-promesse-de-laube-de-romain-gary/

A l’issue du spectacle touchant et drôle à la fois, nos élèves ont eu la chance de profiter d’un « bord de plateau » et ont ainsi pu bénéficier d’un temps d’échange privilégié avec Frank Desmedt. Ils l’ont chaleureusement félicité pour son interprétation exceptionnelle ; ses modulations de voix, qui lui permettent d’incarner à merveille différents personnages, les ont particulièrement impressionnés.

Très belle exposition « Regarde-moi dans les yeux » réalisée en SVT, à découvrir dans le hall du lycée

Regarde-moi dans les yeux

Dans le cadre du programme de SVT, en lien avec l’étude du rôle de l’être humain dans l’érosion de la biodiversité, les élèves sont invités à participer au projet créatif Regarde-moi dans les yeux, encadré par Mme Renaud, professeure de SVT.

Chaque élève de la classe de 2nde2 de 2019-2020 et de 2nde9 de 2021-2022 a choisi un animal dont l’espèce est menacée par les activités humaines et a dessiné son regard.

Leurs regards nous invitent à penser le monde de demain.

Dessin de zelia Boudié, de Seconde 9

Bonne visite !

Vous retrouverez dans l’exposition les dessins de :

Jean ABLARD, Lola AMIEL, Clara ASTESANA, Raphael BAUM, Jeanne BERAUDY, Anaïs BOHN, Iris CARRIER, Eva CAVANNA, Laurene COURTY, Alice DANSERT, Camille DE MONTS DE SAVASSE, Jil DECHAMBRE CARLETTI, Julie DEKEYSER, Fanfan DERAI, Joachim FOCO, Gregoire GENUIT, Ludivine GILLERON, Louve GROSJEAN DUCATEAU, Nour HELIN, Arthur HOHL, Shana ILIE, Justine LACHIEZE, Lorette LEBREC, Natacha LOPEZ ZAPATA, Gabriel MAILLOT PAGES, Héloïse MATHIEU, Neoma MATI BACELAR, Thomas MOURET, Léa N’DRI, Jonathan NKOKO LUWANU, Louis PAILLER, Margot POULLE, Anaïs SANNIER, Ba Mohamadou TANDIAN, Anouk VERCKEN DE VREUSCHMEN, Nino YOMBO

Et Brayan BADAMIE, Sunny BARDELLI, Keren BENCHETRIT, Rafael BOMPOIL, Zelia BOUDIE, Joséphine BRIAND, Sophie CAMP, Juliette CARREZ, Mila CAUS JANSELME, Alexandra CHABANE, Laurine CHRISTOPHE KOMARA, Abdel Hafiz DIALLO, Martin ESCHALIER, Angèle FERME, Vincent HAUMESSER, Alexander JEMMETT, Bintou KARAMOKO, Sacha KEFF, Emile KUBUSIAK, Antonina LE BER, Ines LEPOIX, Jeanne LOCHE, Arthur MARCHAND, Nils MICHEL HOARAU, Chloe MINTJAMLA DONGMO, Jeanne MOGLIA, Gabriel PARRADO MIRANDA, Armanec PELLETIER, Antonina PERDRIEL VAISSIERE, Inès PICARD DEYME, Hannah PRIGENT, Rubens QUATREFAGES LENFANT, Felix RAYMOND, Maximilien ROGIR, Una TRIVUNCIC

CR de Madame Renaud, professeure de SVT

Visite de l’exposition « Entre tes yeux et les images que j’y vois »

Dans le cadre du programme « Femmes, féminité, féminisme » en spécialité Hida de terminale, les élèves de madame Cavaleri, professeure d’espagnol et d’Hida, et de monsieur Jehan, professeur d’histoire-géographie et d’Hida, ont visité l’exposition « Entre tes yeux et les images que j’y vois » (un choix sentimental) à la Fondation d’entreprise Pernod Ricard.

Accueil du groupe par Inès Huergo, chargée des publics, en présence de deux des artistes exposées

La Fondation cherche à toucher de jeunes publics en programmant des créateurs et créatrices qui entrent sur la scène artistique. Elle oriente sa politique à l’endroit des femmes artistes. La nouvelle exposition met ainsi en lumière neuf jeunes artistes dont sept femmes.

Les élèves ont découvert les œuvres de ces neuf artistes, diplômés de l’école des Beaux-Arts de Paris et réunis autour d’un projet collectif reposant précisément sur leur connivence fondée au sein de l’ENSBA.

Les artistes exposés ont été invités par les commissaires Anaëlle Pingeat et Sophie Vigourous à rassembler dans une vitrine, en regard de leur œuvre, divers objets – carnets, dessins, notes, etc. Ces vitrines constituent des cartes mentales permettant de comprendre la genèse des œuvres exposées. Les commissaires ont voulu faire dialoguer le processus créatif et la réalisation finale, autrement dit réconcilier le concept et l’objet, dans une volonté de proximité des œuvres présentées.

Vitrine en regard des œuvres des artistes
L’artiste Nathanaële Herbelin commente son tableau Augustan, 2012
L’artiste Christine Safa commente son tableau Le lac de deux visages, 2021


En même temps, ces objets par leur diversité identifient des singularités, chaque artiste s’appuie sur des balises qui ne sont pas interchangeables. Si ces dernières dévoilent l’intime d’une création, une inconnue demeure, comment passe t-on à la réalisation définitive, autrement dit au tableau exposé ?

Le dialogue avec les artistes ouvre sur une autre dimension de cette création, les matériaux et leur « autonomie », tout n’est pas prévisible, l’œuvre se révèle en se matérialisant. Une dernière dimension est abordée, celle du temps de l’exposition avec le spectateur qui est lui aussi un révélateur. Exposer c’est ainsi apprendre sur son tableau et sur soi-même nous disent les trois artistes, que nous avons rencontrées. On comprend alors pourquoi toutes les trois ont insisté sur la fragilité de l’artiste et sur son besoin d’encouragement et d’échange.

Nos élèves ont vraiment apprécié de rencontrer ces trois artistes exposées dans la galerie. Ce moment a donné lieu à de riches échanges autour des œuvres des artistes et du parcours scolaire des jeunes peintres qui ont manifesté leur volonté de désacraliser le concours d’entrée à l’ENSBA. Ces instants artistiques partagés feront peut-être naître de nouvelles vocations chez certains de nos élèves.

Exposition en cours « Entre tes yeux et les images que j’y vois »

Entrée gratuite du Mardi au Samedi 11h-19h Nocturne jeudi 11h-21h Lundi sur rendez-vous

Pour découvrir l’exposition ou prolonger la visite : vues de la galerie, visite virtuelle et vidéo de Tim Eitel questionnant les artistes “Comment faire un film sur vous ?”

https://www.fondation-pernod-ricard.com/evenement/exposition-entre-tes-yeux?page=1

La fondation Pernod Ricard

Fondation au 1, Cours Paul Ricard – Paris 8ème ( à côté de la gare Saint-Lazare)

Pour en savoir plus sur la Fondation

https://www.fondation-pernod-ricard.com/la-fondation

CR de M.Jehan, professeur d’histoire-géographie et d’Hida

Sortie de la classe de 1re 1 : « La Cantatrice chauve » au théâtre de la Huchette !

Les élèves de Madame Viennot-Franca, professeure de Lettres et d’Hida ont eu la chance d’assister à la 19470ème représentation de La Cantatrice chauve, dans le célèbre et mythique théâtre de la Huchette, « le plus petit des grands théâtres » au 23 rue de la Huchette dans le 5ᵉ arrondissement de Paris.

Les élèves de 101 et leur professeure, Madame Viennot-Franca, devant le théâtre de la Huchette le 22 avril
Vif succès pour les artistes qui ont suscité l’adhésion de leur public, dans une salle encore comble ce soir-là !

Pièce emblématique du théâtre de l’absurde, la Cantatrice chauve est difficile à résumer car elle n’a pas de réelle intrigue mais des personnages hauts en couleur : Les Smith, famille traditionnelle londonienne, reçoivent les Martin; un capitaine des pompiers leur rend visite et va reconnaître en la bonne Mary, une vieille amie. Cette œuvre est « une autopsie de la société contemporaine par le truchement de propos ridicules de banalité » que tiendront les personnages.

Une très belle soirée pour nos élèves qui ont apprécié le jeu épatant de tous les acteurs et la drôlerie irrésistible de nombreuses répliques.

https://www.theatre-huchette.com/spectacles-a-laffiche-ce-soir/

Les groupes HGGSP de terminale ont assisté à la projection « De nos frères blessés » au Louxor

Dans le cadre du Projet Algérie 1962-2022, les élèves de Terminale des groupes de l’option Histoire Géographie Géopolitique Sciences Politiques (HGGSP) de Madame Noesser et Monsieur Louaas se sont rendus mercredi 20 avril et vendredi 21 avril au Cinéma Le Louxor pour assister à une projection particulière du film De nos frères blessés du réalisateur Hélier Cisterne.

Un des groupes HGGSP2 de Madame Noesser

De nos frères blessés de Hélier Cisterne (2022) est une adaptation libre du roman éponyme de Joseph Andras pour lequel il obtint le prix Goncourt du premier roman en 2016 mais refusa de le recevoir.

Le film retrace la vie du militant communiste et anticolonialiste Fernand Iveton (superbement interprété par Vincent Lacoste) qui fut le seul pied-noir guillotiné – on peut dire pour l’exemple – le 11 février 1957 à l’âge de 30 ans en raison de son engagement auprès du FLN, mouvement qu’il a rejoint après la dissolution du Parti Communiste Algérien. Il était à l’origine d’un projet de sabotage dans son usine par une petite bombe qui devait exploser après le départ des ouvriers mais qui a été désamorcée par un contremaitre. Elle n’a donc fait aucun mort et ce sabotage visait à couper le courant électrique à Alger. Son recours en grâce a été refusé par René Coty après l’avis défavorable du garde des Sceaux de l’époque, François Mitterrand.


Le film alterne ce fait historique oublié avec son histoire d’amour avec Hélène (Vicky Krieps) d’origine polonaise… et farouchement anti-communiste ! La photo est superbe et le montage d’une très grande subtilité. Une page méconnue de la guerre d’Algérie, sujet toujours très sensible de nos jours.

Le cinéma Louxor

CR de Madame Calvez, professeure documentaliste

Journée exceptionnelle au BAL pour les classes de Jules-Ferry !

Partenariat de la Cité scolaire Jules-Ferry avec le BAL

Organisation de la journée : «  Tous au BAL » ( lieu d’exposition photographique) le mardi 19 avril 22 organisée pour six classes du collège-lycée Jules Ferry : visite guidée gratuite de l’exposition «Judith Joy Ross – Photographies 1978-2015 » avec les historiennes de l’art Francesca Veneziano et  Sara Mallegol.

Partenariat avec Le BAL pour la classe de 2nde2 de Madame Viennot-Franca, professeure référente pour le lycée Jules-Ferry :

– une visite autonome en mars- avril 22 avec un travail d’écriture à produire  à partir d’une photographie au choix de l’exposition « Judith Joy Ross – Photographies 1978-2015 »

– une visite guidée avec la conférencière Francesca Veneziano  le mardi 19 avril 22 de l’exposition photographique sur l’artiste Judith Joy Ross  au BAL : regards d’une femme artiste sur les autres femmes

Obtention d’un pass gratuit pour tous les élèves du collège-lycée Jules Ferry d’une durée d’un an pour pouvoir visiter, avec un accompagnateur, toutes les expositions du BAL.

LE BAL un lieu culturel proche du lycée http://www.le-bal.fr

Un public conquis par le spectacle « Romeo & Juliet » de l’atelier théâtre du collège !

Les élèves de l’atelier théâtre en anglais, encadrés par Mme Cloup-Speer, professeure d’anglais et Robert Brazil, comédien de la troupe Drama Ties,nous ont fait vivre un beau moment de partage, de découverte, de plaisir et d’émotion. Un spectacle vraiment réussi qui nous a transportés dans l’univers shakespearien.

Bravo et merci à tout le groupe et à leurs encadrants pour cette belle soirée théâtrale !

Des élèves de 1ère et Tle, scientifiques en herbe, au congrès de MATh.en.JEANS

Les 1er et 2 avril, douze élèves de classes de premières et terminales du lycée ont participé avec leurs professeurs de mathématiques, MM. Saglio et Sinturel, au congrès MATh.en.JEANS qui se tenait à l’école CentraleSupelec (Paris-Saclay).

Les élèves ayant participé au congrès MATh.en.JEANS et l’un de leurs professeurs
L’école CentraleSupelec (Université Paris-Saclay).

Ce congrès constituait le point d’orgue de l’atelier Math.en.Jeans du lycée, qui s’est tenu toutes les semaines depuis octobre et pendant lequel les élèves ont travaillé sur plusieurs sujets de recherche en mathématiques intitulés « le devin polynomial », « des rubans et des ciseaux », « triangles de 0 et de 1 », … Trois sujets ont été présentés en public par le lycée Jules Ferry lors du congrès. D’autres sujets ont été exposés sur le stand du lycée.

Ces deux journées, pendant lesquelles nous avons assisté à plusieurs conférences et échangé avec d’autres établissements d’Ile-de-France sur leurs thèmes de recherche ont été un succès. Un nouvel atelier Math.en.Jeans sera organisé l’an prochain au lycée.

Les élèves des lycées Jules-ferry et Darius Milhaud (Kremlin-Bicêtre)

CR de MM. Saglio et Sinturel, professeurs de mathématiques

Jules-Ferry fête son carnaval !

Le CVL et l’équipe du vie scolaire ont organisé jeudi 31 mars leur carnaval annuel pour la plus grande joie de tous. Nos élèves ont rivalisé d’originalité et d’ingéniosité pour confectionner leurs costumes en vue de défiler sur le podium.

La manifestation s’est déroulée dans une ambiance festive, au rythme des chansons de notre talentueux groupe musical qui a réussi à faire danser petits et grands. Un moment de convivialité précieux et inoubliable !

Les groupes

Un grand bravo à tous !!!

Photos de M.Couchi, CPE

Le BAL ouvre ses portes au lycée Jules Ferry !

Visite guidée de l’exposition « Judith Joy Ross-Photographies 1978-2015 » pour les enseignants le mardi 19 avril à 17h30.

Et accueil des classes du lycée Jules Ferry, gratuitement, le mardi 19 avril 2022 pour guider les élèves dans l’exposition.

LE BAL un lieu culturel proche du lycée http://www.le-bal.fr

– Les activités pédagogiques du BAL avec La Fabrique du Regard
https://www.le-bal.fr/lafabrique-du-regard
– La plateforme numérique Ersilia du BAL
https://www.ersilia.fr/authentification

Professeure référente et coordonnatrice : Mme Viennot-Franca

VENIR AU BAL
6, IMPASSE DE LA
DÉFENSE
75018 PARIS
+33 (0)1 71 72 25 25
WWW.LE-BAL.FR

Célébrations de la fin de la guerre d’Algérie au Lycée Jules-Ferry 1962 – 2022

Grâce à l’ONAC-VG (Mr Serrurier, Mr Salvat, Mme Boulahis ), ce mercredi 9 mars de 13h à 16h, les élèves de 3ème de Madame Epelbaum (Histoire) et Madame Dehamel (Français) ainsi que les élèves de la première 103 de Madame Plus (Français) et Madame Cuirot (Histoire) ont eu la chance de pouvoir écouter les témoignages d’anciens participants à la guerre d’Algérie. Au nombre de cinq, présentant une pluralité de points de vue, ils ont fait revivre l’histoire de ce conflit encore tabou en France, ils ont éclairé les élèves sur des aspects méconnus de cette période troublée.

Ce débat a été introduit par notre proviseure, Madame Boury, qui a rappelé l’urgence et l’importance du devoir de mémoire pour les élèves afin de continuer à porter les valeurs de la République française d’égalité, de fraternité et de liberté et ainsi perpétuer un message de paix plus que jamais nécessaire.

Etaient présents : Madame Lalia Ducos, Monsieur Jean-Paul Ducos, Monsieur Jean-Frédéric Guischard, Monsieur Messaoud Kafi et Madame Jaqueline Gozland .

Les élèves ont ensuite pu poser des questions qui se sont révélées très pertinentes. L’émotion était palpable dans cette salle 300 située au dernier étage du lycée, baignée par le soleil en cet après-midi.

Une équipe de France 2 est venue filmer cette intervention car le devoir de mémoire sur la guerre d’Algérie n’en est encore qu’à son début dans les lycées français.

Un grand merci aux responsables de l’ONAC-VG sans qui de telles interventions auprès des élèves ne seraient pas possibles : Monsieur Serrurier, Monsieur Salvat, Madame Boulahis et Monsieur l’inspecteur Stéphane Vrevin qui a pris la parole en début de séance pour rappeler l’importance de l’histoire à l’école pour former les citoyens de demain.

Les témoins par ordre de prise de parole :

Les élèves ont pu ensuite discuter avec les témoins qui se sont montrés très chaleureux avec eux.

Les équipes de France 2

CR de Mme Calvez, professeure documentaliste au CDI lycée