CPGE : PORTES OUVERTES VIRTUELLES 

Le samedi 5 février 2022 de 10h à 12h30

Venez découvrir les classes préparatoires du lycée Jules-Ferry, rencontrer les enseignants et les anciens étudiants et poser vos questions !

2 options pour participer :

–        Connectez-vous sur Zoom le samedi 5 février dès 9h50 en cliquant sur le lien suivant

https://zoom.us/j/95842731942?pwd=d1N5ejZteXZHanEwT3lubnlYTmFldz09

ID de réunion: 958 4273 1942

Code secret: 5N5Xvg

–        Ou bien scannez le QR code de l’affiche ci-dessous

https://lyc-jules-ferry.scola.ac-paris.fr/wp-content/uploads/2022/01/Brochure-JF-20.pdf

Brochure-JF-20

Projet théâtre Artcena / CNSAD en classe de 2nde7

Dans le cadre du parcours EAC « Dans la fabrique des écritures dramatiques » – initié par Artcena en partenariat avec le CNSAD et mené par Madame Viennot-Franca, professeure de Lettres et d’histoire des arts – les élèves de seconde 7 découvrent l’écriture dramatique contemporaine et le jeu théâtral à travers différents événements et actions : soirée de remise du Prix d’écriture dramatique contemporaine d’Artcena, atelier de lecture avec un comédien du CNSAD, atelier d’écriture avec l’auteur choisi par les élèves parmi les lauréats du Prix, participation des élèves à la Nuit de la lecture au lycée et à l’Odéon et représentations théâtrales proposées à la classe tout au long de l’année.

Lancement du projet

Le lancement officiel du projet a coïncidé avec la cérémonie de remise du Prix d’écriture dramatique contemporaine, le lundi 18 octobre, au Conservatoire national supérieur d’art dramatique – Six élèves comédiens, préparés par Robin Renucci, ont lu des extraits des six textes finalistes.

Sous l’égide d’ARTCENA, le jury des Grands Prix a récompensé A la carabine de Pauline Peyrade, publié aux Solitaires Intempestifs pour le Grand Prix de Littérature dramatique et Manger un phoque de Sophie Merceron, publié à l’école des loisirs, pour le Grand Prix de Littérature dramatique Jeunesse.

https://fb.watch/a9M9A3hOQB/

Dorothée Burillon, référente du projet pour Artcena et Aline Jones Gorlin, chargée de communication au CNSAD, sont intervenues au lycée pour présenter les œuvres en lice aux élèves et leur remettre des exemplaires en nombre. Les élèves se sont lancés sans attendre dans la lecture de ces textes variés, engagés, en résonance avec des sujets sociétaux actuels. Ils endosseront ensuite à leur tour le rôle de jurés pour élire leur titre préféré.

Présentation à la classe des titres sélectionnés pour le Grand Prix 2021

Rencontre avec Simon Bourgade, metteur en scène et comédien

Le mardi 16 novembre, les élèves ont eu la chance de rencontrer au lycée le comédien et metteur en scène, Simon Bourgade, ancien élève du CNSAD, venu leur présenter sa pièce « En attendant les Barbares » adaptée du roman de J.M.Coetzee. Ils ont ensuite pu assister à l’une des représentations au théâtre du Vieux Colombier-Comédie Française.

« En attendant les Barbares », spectacle auquel ont assisté les élèves

Spectacle découverte le 16 décembre au CNSAD

Le CNSAD a offert aux élèves une présentation publique d’un spectacle « Sûr je l’ai », réalisé par des étudiants en théâtre de dernière année et dirigé par Thomas Scimeca. Spectacle enlevé et parfois burlesque qui a conquis nos jeunes.

Avant la représentation, nos élèves ont été accueillis dans les salons de ce lieu prestigieux.

https://cnsad.psl.eu/

Sortie théâtre le 24 septembre à l’Odéon

La classe a assisté à un spectacle de grande qualité « Comme tu me veux » de Luigi Pirandello avec une nouvelle traduction française et une scénographie de Stéphane Braunschweig, au théâtre de l’Odéon.

Teaser du spectacle « Comme tu me veux » à l’Odéon

Sortie théâtre en CPGE au Café de la danse – Festival don Quijote

A la fin du Concours blanc, petite escapade le 14 décembre avec des étudiants hispanisants de Khâgne de Jules-Ferry au Café de la danse, pour assister à l’une des dernières pièces offertes par le Festival don Quijote cette année : La batalla de los ausentes, de la compagnie La Zaranda.

Trois survivants d’une guerre dont personne ne se souvient, qui continuent de lutter contre l’oubli collectif envers et contre tout. Un combat aux échos très moderne qui n’était pas sans rappeler celui d’un certain don Quichotte.

CR de M.Bergerault, professeur d’espagnol en CPGE

Sortie théâtre en CPGE à l’institut Cervantes

Juste avant le Concours blanc, souvenir d’une belle sortie théâtre à l’Institut Cervantes, le 2 décembre, avec quelques élèves hispanisants de la Prépa Jules-Ferry (HK et KM).

Au programme, Quijote, une pièce pour marionnettes créée par l’excellente compagnie Bambalina. Les épisodes les plus marquants du roman de Cervantes y étaient repris dans une mise en scène presque muette mais terriblement évocatrice, où chaque ombre et chaque lumière transportaient le spectateur dans l’univers toujours aussi familier et attachant du Chevalier de la Triste Figure et de son fidèle écuyer.

http://bambalina.es/espectaculos/quijote

CR de M.Bergerault, professeur d’espagnol en CPGE

4 classes du lycée inscrites dans le dispositif « Lycéens et apprentis au cinéma »

Sélection Lycéens au cinéma- Paris © CIP, CNC, Région Île-de-France, Académie de Paris

Dans le cadre du dispositif « Lycéens et apprentis au cinéma », 4 classes du lycée – la Snde 5 de Madame S.Levieux, la 1ère 3 de Madame M.Plus, la 1ère 5 de Madame M.Torrès et la 1ère 7 de Monsieur T.Louaas- auront la chance cette année de découvrir 3 films de grande qualité qui contribueront à développer leur culture cinématographique : LA LEÇON DE PIANO, THE BIG LEBOWSKI et PETIT PAYSAN.

Première projection du cycle les 25 novembre et 14 décembre avec LA LEÇON DE PIANO de Jane Campion / Nouvelle-Zélande, Australie – 1993 – 2h01 – couleur avec Holly Hunter, Harvey Keitel et Sam Neill.

Film qui n’a laissé aucun élève indifférent et qui, en suscitant de nombreuses réactions au sein des classes, a aiguisé l’esprit critique de nos jeunes spectateurs.

Les projections ont lieu au Cinéma des cinéastes (réseau des Cinémas Indépendants Parisiens), proche du lycée, avenue de Clichy.

https://cinema-des-cineastes.fr/

Dispositif « Lycéens et apprentis au cinéma » – Région Île-de-France, CNC, CIP, Académie de Paris.

http://www.cip-paris.fr/

La classe de 1ère2 visite la Conciergerie : projet pour la Nuit de la lecture 2022

Les élèves de 1ère 2, encadrés par madame Dehamel, leur professeure de lettres, madame Gautier, professeure d’allemand et madame Mazokopakis, professeure documentaliste se sont rendus lundi 6 décembre à la Conciergerie où ils ont suivi le Parcours Révolutionnaire, proposé par notre conférencière.

Notre guide nous a accueillis dans la salle des Gens d’Armes avant de nous mener dans les cuisines pour nous présenter l’histoire de la Conciergerie, à la fois demeure royale et prison, au cours des siècles.

Salle des Gens d’armes où se déroulera la Nuit de la lecture 2022

Nos citoyens sont fin prêts à pénétrer dans la prison révolutionnaire. Ils découvriront différentes salles dont la « salle des Noms », où figurent sur les murs les noms de 4000 personnes jugées par le Tribunal révolutionnaire entre 1793 et 1795.

Notre parcours s’est achevé dans la cour des femmes qui servait aux promenades des prisonnières pendant la journée.

Cette visite s’inscrivait dans un projet de classe autour du quarantième anniversaire de l’Abolition de la peine de mort. Le Centre des monuments nationaux a sélectionné notre classe pour la faire participer aux Nuits de la Lecture 2022 à la Conciergerie.

Les élèves, très motivés par le projet, ont choisi et travaillé avec leur enseignante des extraits d’œuvres engagées dans la lutte pour l’abolition de la peine de mort. Ils s’installeront dans la Conciergerie le vendredi 20 janvier après-midi, en compagnie d’autres classes parisiennes, pour y lire leurs textes devant un public de visiteurs du musée. Ils deviendront ainsi, le temps de cette manifestation, de véritables « passeurs de culture ».

Atelier « Science et cuisine » au collège

L’atelier Science et Cuisine du Collège Jules Ferry permet aux élèves de Sixième d’acquérir, de façon ludique, des connaissances sur les aliments, leur origine, leur fabrication (transformations biologiques, réactions chimiques), la nutrition, de comprendre les mécanismes du goût, de travailler en équipe…

Le thème des deux premiers ateliers était la couleur des aliments. Les élèves de 6ème1 ont ainsi réalisé une chromatographie pour séparer et identifier les pigments des feuilles d’épinards, choisi des boissons et aliments selon leur couleur.

L’atelier est animé par Mme Renaud, professeure de SVT, et a lieu tous les jeudis des semaines B de 14h25 à 15h20.

Choix de boissons colorées
Broyage de feuilles d’épinards afin d’en extraire les pigments

Compte rendu de Madame Renaud, professeure de SVT

Projet « Minéralogie et métiers d’art »

Le projet Minéralogie et métiers d’art en Première spécialité SVT est articulé autour de trois grands axes :

  • Axe scientifique : comprendre les conditions de la formation des minéraux
  • Axe artistique : sublimer la beauté des trésors minéraux de la nature
  • Axe de l’orientation : découvrir des métiers à la croisée des sciences et de l’art (gemmologue, chercheur, joaillier, horloger, etc.).

Dans le cadre de ce projet, les élèves de 1SVTG3 ont réalisé une sortie à l’école des arts joailliers le mercredi 10 novembre au cours de laquelle ils ont assisté à une visite guidée de l’école, participé à un atelier de découverte des pierres animé par deux gemmologues et découvert l’exposition temporaire Le bijou dessiné.

Une conférencière de l’école des arts joailliers présente le résultat d’un travail de recherche sur les diamants
Les élèves manipulent et observent des gemmes lors de l’atelier de découverte des pierres : ici, un péridot

Ils ont également travaillé en travaux pratiques en classe sur le processus de cristallisation en produisant leurs propres cristaux.

Photographie prise à la loupe binoculaire par Inès de ses cristaux de sulfate de cuivre (grossissement x 40)

Prochainement, les élèves assisteront à une conférence de cette école et dessineront des cristaux en classe.

Compte rendu de Madame Renaud, professeure de SVT

Sortie de la classe de 3e4 au Mémorial des Martyrs de la Déportation

Lundi 08 novembre, la classe de 3e4 s’est rendue au Mémorial des Martyrs de la déportation, sur l’Île de la Cité, avec Mme Epelbaum et Mme Sansonetti. La matinée a été consacrée à la visite et la présentation du Mémorial, guidée par une réflexion sur le devoir de mémoire, ainsi qu’une intervention sur la Shoah, les déportations depuis le sol français et les différents camps.

Après un pique-nique au soleil, les élèves ont assisté à la projection d’un documentaire dans l’auditorium de l’Hôtel de Ville. Le documentaire présentait le camp de concentration de Terezin en Tchécoslovaquie. A l’occasion d’une visite de la Croix Rouge organisé par le Reich, une représentation de l’opéra Brundibar , chanté par les enfants du camp, avait eu lieu. Cette visite filmée était ensuite devenue un outil de propagande nazie afin de présenter le camp comme une colonie juive modèle. Une des enfants du chœur, rescapée du camp, y apporte son témoignage.

Cette journée fut conclue par un concert d’une heure donné par trois musiciens (piano, violoncelle, clarinette). Les berceuses interprétées étaient toutes des partitions écrites clandestinement dans les camps de concentration.

Les élèves ont pu s’entretenir avec la réalisatrice du documentaire Les enfants de Terezin et le monstre à moustache. Henriette Chardak y questionne Ela Stein, rare survivante de ce camp. Ela interprétait, à Terezin, le chat, dans l’opéra Brundibar, joué par les enfants juifs internés.

CR Mme Sansonetti

Projet Algérie

EXPOSITION IN SITU – GUERRE D’ALGÉRIE . PARIS, 17 OCTOBRE 1961 – 17 OCTOBRE 2021

Le 17 octobre 1961, une manifestation pacifiste est organisée par le FLN, à Paris, en réaction aux mesures discriminatoires du préfet Maurice Papon, imposant un couvre-feu à tous les Algériens.

Ce jour-là, la police réprime les manifestants dans un déferlement de violence, allant jusqu’à jeter des gens dans la Seine depuis plusieurs ponts parisiens. C’est également 11 538 Algériens qui sont alors interpellés dont 9 000 parqués, sans soins, au Palais des Sports. Le bilan estimé est de 200 morts et 400 disparus.

Une exposition réalisée par Mme Epelbaum et Mme Sansonetti a été accrochée dans les halls du lycée et du collège, relatant les faits au travers des unes de presse du 17 octobre 1961.

L’exposition met également en lumière les unes du 17 octobre 2011, dans lesquelles François Hollande déclarait que la « la République reconnaît avec lucidité « la répression sanglante » des manifestants. La funeste et célèbre photo de jean Texier « Ici on noie les Algériens » est également exposée et expliquée.

La funeste et célèbre photo de jean Texier « Ici on noie les Algériens » est également exposée et expliquée.

L’exposition restera en place du 12 octobre au 15 novembre.

CR de Mme Sansonetti

Tim Crouch et Catherine Hargreaves rencontrent nos khâgnes au lycée

Vendredi 22 octobre : les khâgnes rencontrent le célèbre dramaturge britannique Tim Crouch et la metteuse en scène / traductrice Catherine Hargreaves pour parler de la pièce Moi, Malvolio, jouée en ce moment au Théâtre 14. Les étudiants anglicistes en particulier se sont régalés de ces échanges authentiques sur ce que le théâtre signifie aujourd’hui, dans la langue de Shakespeare (et de Malvolio !).

CR de M.Alliot, professeur d’anglais en CPGE

La classe de seconde 3 a visité l’exposition « Un combat capital » au Panthéon

Visite de l’exposition « Un combat capital » – 40 e anniversaire de l’abolition de la peine de mort-

et découverte du Panthéon pour les élèves de la classe de seconde 3, le jeudi 21 octobre

Dans le cadre d’un travail autour de l’abolition de la peine de mort, les élèves de seconde 3 de Madame Levieux, professeure de lettres et en présence de leur professeur d’EPS, Monsieur Sagelas, ont bénéficié d’une visite guidée de l’exposition « Un combat capital » au Panthéon.

Cette exposition a permis à nos élèves de découvrir les grandes étapes du combat mené pour l’abolition de la peine de mort, depuis ses débuts en Italie à la fin du XVIIIème siècle jusqu’à nos jours, dans le monde entier, à travers différents documents – photos, écrits, objets, extraits audiovisuels (dont le discours de Robert Badinter le 17.09.1981 à l’Assemblée nationale), interviews, coupures de presse, etc. Une exposition très intéressante qui aura suscité nombre de réflexions et discussions au sein de la classe.

Les Khâgnes ont assisté au spectacle « Illusions perdues »au théâtre de la Bastille

Les deux classes de Khâgne du Lycée Jules Ferry ont eu la possibilité d’aller au Théâtre voir la nouvelle création de Pauline Bayle: une mise en scène moderne et vivifiante des Illusions perdues de Balzac. Une théâtralité épurée, un jeu scénique à l’état brut et surtout un beau moment de partage autour de ce texte au programme du concours !

Crédits galerie photos Simon Gosselin

CR de Mme Vareille, professeure de lettres en CPGE

A tous nos élèves et étudiants : relevez le Challenge INKTOBER 2021 lancé par l’équipe de SVT

 Dans le cadre de l’année de la biologie, l‘équipe de SVT vous propose de relever, ensemble, l’INKTOBER CHALLENGE. »Ink » (de « encre ») et « tober » (pour « octobre) qui consiste à dessiner un dessin par jour du mois d’octobre, le thème imposé pour ce challenge est la biodiversité. Une liste de 31 êtres vivants vous est proposée. Choisissez un ou plusieurs noms et réalisez une illustration en respectant le cadre imposé. Tout est indiqué dans l’affiche ci-dessous.

Affiche-INKTOBER_Challenge_2021_SVT-VF

Profitez des vacances d’automne pour prendre le temps de dessiner. Nous attendons créations (tout ou partie de l’être vivant) avec enthousiasme. A vos feutres, stylos, plumes… L’équipe de SVT.

Lancement du Prix Folio des lycéens 2021-2022

Cette année, les élèves de la classe 103 de madame Marina Plus, professeure de lettres et d’histoire des arts, vont participer au Prix Folio des lycéens 2021-2022 et devenir jurés littéraires. Ils ont découvert la sélection des six ouvrages en lice et ont partagé la lecture des incipit . A présent, ils vont se lancer dans la lecture de ces romans, en classe, au CDI ou à la maison, au gré de leurs envies et inspirations…

Différentes activités et temps forts sont prévus tout au long de l’année : rédactions de critiques individuelles ou collectives, réalisation de book trailers, rencontres avec les auteurs de la sélection… Les élèves pourront aussi composer à la manière des libraires de « Petits mots » sur leurs coups de coeur pour une exposition en fin d’année dans la Librairie de Paris.

Intervention de Béatrice Madrid, responsable de projets de communication pour la Librairie de Paris-Gallimard.

L’exposition « Dessine-moi l’écologie » s’installe au lycée

Dans le cadre de la Semaine Européenne du Développement Durable (du 18/09 au 08/10), l’exposition itinérante Dessine-moi l’écologie réalisés par les dessinateurs de presse faisant partie de l’Association Cartooning for Peace est installée dans le grand hall du lycée du mardi 21 septembre au vendredi 1er octobre 2021.

Un mot sur l’association Cartooning for Peace:

Le 16 octobre 2006, Kofi Annan, Secrétaire général des Nations Unies, et Plantu, célèbre caricaturiste du quotidien français Le Monde réunissaient au siège des Nations Unies à New York, douze dessinateurs de presse de différents pays autour d’un colloque d’une journée intitulé « Désapprendre l’intolérance« . De ce colloque est né le réseau Cartooning for Peace / Dessins pour la Paix qui compte aujourd’hui plus de deux cents dessinateurs de presse dans le monde.

Pour les parents, voici le lien vers l’exposition : https://www.cartooningforpeace.org/projetsfr/exposition-itinerante-dessine-moi-lecologie/

Bonne visite à tous !

CR de Yuna Calvez, référente EDD

Sortie à la Maison de Balzac pour la classe de seconde 2

Dans le cadre d’un projet de classe annuel « Balzac et la représentation (du corps) des femmes « , les élèves de la seconde 2 de Madame Viennot-Franca, professeure de Lettres et d’Histoire des arts, ont découvert la Maison de Balzac et bénéficié d’une visite guidée de l’exposition Le chef-d’œuvre inconnu. Entre génie et folie.

A leur arrivée, les élèves ont été répartis en 2 groupes : un groupe, encadré par Madame Viennot-Franca, a participé à un atelier artistique dans la bibliothèque du musée puis a visité les expositions permanente et temporaire tandis que l’autre groupe, encadré par Madame Vaninetti, professeure d’anglais, a débuté la matinée par la découverte des expositions avant de s’adonner à des activités artistiques et littéraires.

Ateliers de pratique artistique

Les ateliers autour du Calligramme ont été menés par Angélique Ivanov, intervenante plasticienne du Louvre. Elle a invité nos élèves à explorer des mots et des formes poétiques autour du corps féminin. Après avoir choisi 10 mots évocateurs de la femme (son corps et son identité), les élèves ont pensé à une image poétique pour concevoir un texte. Ils ont ensuite dessiné une forme en lien avec ce texte pour créer leur Calligramme.

Après un temps de réflexion, les élèves se sont lancés avec enthousiasme et détermination dans la conception de leur dessin stylisé.

Le temps a cruellement manqué à nos jeunes artistes en herbe pour achever leur calligramme lors de l’atelier. Ils ont été autorisés par leur enseignante à finaliser leur « Chef-d’ œuvre inconnu » hors temps scolaire.

L’ensemble de leurs productions sera réuni en fin d’année dans un « carnet de voyage » collectif qui illustrera la représentation (du corps) des femmes chez Balzac, en convoquant simultanément les Arts et les Lettres.

Voici un florilège fort prometteur de quelques-unes de leurs réalisations…

Visite des collections permanentes du musée

Les deux groupes ont été guidés dans leur visite des différentes salles du musée : l’un par le directeur, Monsieur Gagneux, l’autre par une conférencière. Ils ont tous deux insisté sur l’universalité de Balzac et souligné son rayonnement aujourd’hui encore dans le monde entier : lire Balzac donne les clés pour comprendre le monde actuel et le fonctionnement de toute société. Ils ont orienté leur présentation des collections permanentes sur la thématique de la création artistique dans l’ œuvre balzacienne pour la mettre en lien avec l’exposition temporaire.

Découverte de l’exposition temporaire  » Le Chef-d’Oeuvre inconnu. Entre génie et folie ».

Cette exposition interroge le processus de la création artistique et permet de découvrir ou redécouvrir la nouvelle de Balzac par le prisme de l’art avec des adaptations très libres de différents artistes contemporains comme Picasso, Eduardo Arroyo, Paula Rego ou Jacques Rivette avec son film La Belle Noiseuse.

Oeuvre de Paula Rego inspirée par la nouvelle de Balzac

https://www.maisondebalzac.paris.fr/fr/relations-familiales-et-professionnelles