Magnifique spectacle de l’AS danse Jules-Ferry !

Les AS danse collège, lycée et ULIS création, menées par M.Mathieu Nobileau, professeur d’EPS ont offert à leur public nombreux un superbe spectacle de fin d’année, jeudi 16 juin, au Centre d’animation Paris Anim’ Nouvelle Athènes. Des danses empreintes de poésie et d’intelligence qui nous ont parfois fait rêver mais aussi réfléchir sur des thèmes sociétaux et/ou philosophiques – « L’humain », « Le Sensible », les violences faites aux femmes…

L’un de nos élèves triomphe dans « Les Suppliantes » !

L’Odéon-Théâtre de l’Europe a fêté les dix ans de son projet Adolescence et Territoire(s) monté avec une vingtaine de lycéens dont Altino Santos Echeverria de la classe de 1ère 1 de Mme Viennot-Franca, dans la grande salle du 6ème arrondissement. Altino avait été retenu pour le projet à l’issue d’une audition, à laquelle avaient participé des élèves de 2nde 7 et de 1ère1.

Les classes ont suivi les vidéos « du work in progress » du projet toute l’année après la venue dans la classe d’Alice Hervé , créatrice du projet de l’Odéon, le 5 et le 14 octobre 2021.Le samedi 4 juin, les élèves ont en effet présenté leur spectacle, Les Suppliantes d’après Eschyle, adapté et mis en scène par Pauline Bayle  en collaboration avec Isabelle Antoine.

Le spectacle a été joué trois soirs, au théâtre de l’Odéon, au T2G de Genevilliers puis à l’espace 1789 de Saint-Ouen, où les élèves de la 1ère1 sont venus en nombre pour soutenir leur camarade Altino !

Le sacre d’Altino avec sa classe de 1ère1 à l’Espace 1789

Un spectacle à la mise en scène audacieuse et servi par une troupe de jeunes comédiens forts talentueux ! Un grand bravo à Altino qui a fait la fierté de Jules-Ferry !

pour en savoir plus sur Adolescences et territoires

Nos élèves ont eu l’honneur de recevoir Madame Ginette Kolinka

Le mercredi 1er juin, les élèves des Troisièmes 1 et 4 de Mme Dehamel, professeure de lettres et de Mme Epelbaum, professeure d’histoire-géographie, ont eu la chance d’écouter le récit de Ginette Kolinka, rescapée du camp d’extermination de Birkenau-Auschwitz II. Pendant deux heures, Madame Kolinka a raconté son histoire : de la jeune fille sportive et insouciante qu’elle était avant le 13 mars 1944, date à laquelle son père, son petit frère et elle-même sont arrêtés à la jeune fille de 27 kilos revenant à la maison, seule, le 6 juin 1945.

Son récit est clair et fluide, ses mots sont précis, les faits sont glaçants. Madame Kolinka a apporté des photos de son père, de son frère, des camps, des pièces d’identité… La soixantaine d’élèves fait preuve d’une écoute exceptionnelle, à la hauteur des faits racontés et de la narratrice.

Quand il a fallu se quitter, après plus de deux heures ensemble, les élèves ont voulu applaudir, remercier Madame Kolinka mais c’est elle qui a voulu les remercier pour les passeurs de mémoire qu’ils vont devenir.

Les élèves sont nombreux à avoir lu, Retour à Birkenau, le livre que Ginette a écrit. Ils se souviendront de l’histoire de Ginette, de cette période de l’Histoire mais aussi sans aucun doute du message de tolérance que Ginette nous a livré ce mercredi matin.

Récit autobiographique de Ginette Kolinka, arrêtée parce que juive, dans la France de Vichy qui collabore avec la politique antisémite des nazis.

CR de Mme Dehamel, professeure de Lettres