Série littéraire de théâtre – Projet Artcena de la seconde 2- Etude de 6 pièces contemporaines – 2/6

Saison 2 : Nassara de Carole Fréchette

Présentation orale par un groupe d’élèves de seconde 2 de Madame Viennot-Franca – Maë Colombe, Iris Dautry, Gloria Gougenot, Mehdi Louisse et Salem Reghoud

Carole Fréchette est née le 26 juillet 1949 à Montréal au Canada. Elle vient d’une famille de classe moyenne, petite elle n’allait que peu au théâtre, c’est lors d’une représentation scolaire que lui viennent l’envie et le rêve de devenir comédienne. En 1970, à l’âge de 20 ans elle se présente à l’école du théâtre du Canada où elle est acceptée avec la plus grande surprise, et dans laquelle elle restera 3 ans.

En en sortant, en 1973, elle décide d’intégrer une troupe d’artistes féminines militantes qui joue des pièces engagées dans divers lieux. Son aventure dans cette troupe s’achève dans les années 80, puis elle comprend rapidement que sa vocation est plus dans l’écriture que dans l’interprétation.

Présentation des élèves sur Canva

Depuis une vingtaine d’année, Carole Fréchette se consacre à l’écriture de pièces traduites et jouées un peu partout dans le monde. Elle écrira aussi deux romans pour adolescents traduits eux aussi en plusieurs langues. Tous ses textes ont par ailleurs fait l’objet de lectures publiques et plusieurs d’entre eux ont été produits à la radio en France. Les sept jours de Simon Labrosse ainsi que Jean et Béatrice ont été adaptés à la télévision. (Maë)

Les œuvres de l’écrivaine québéquoise recevront plusieurs prix tels que le Prix Chalmers avec sa pièce Les Quatre morts de Marie ou encore le Prix du Gouverneur général avec cette même pièce. Pour souligner son internationalité, Carole Fréchette recevra le Prix de la Francophonie en 2002, à Avignon. Très active dans le milieu théâtral, elle a présidé, de 1994 à 1999, le conseil d’administration du Centre des Auteurs dramatiques. Carole Fréchette ne s’arrête pas là puisqu’elle donne aujourd’hui des cours d’écriture dramatique. (Iris)

La pièce de théâtre Nassara est une pièce en un seul acte et une seule scène. On ne change ni de décors ni de personnages, ils sont les mêmes du début à la fin. Marie-Odile est le personnage principal de la pièce. Agricultrice originaire de Montréal, elle est en déplacement à Ouagadougou en Afrique, pour participer à un colloque international. L’irruption d’un individu armé dans la salle de réunion va bouleverser l’ordre des choses.

L’avis d’une lectrice et critique en herbe sur l’œuvre

J’ai particulièrement apprécié cette pièce car les rôles des personnages sont attachants, on ressent l’envie de les aider. J’aime aussi le fait que la narratrice ait un point de vue omniscient, cela donne l’impression au lecteur d’en connaître plus sur les personnages. (Maë)