Lancement du projet en Tle 2 « Réalisation de chroniques radiophoniques » dans le cadre du CNRD 2022-2023

La préparation du Concours national de la résistance s’inscrit dans la mise en place du programme de tronc commun d’histoire de terminale. Elle constitue le projet de l’année en enseignement moral et civique de la classe de Terminale 2 de Madame Cuirot.

Le thème 2022-2023 porte sur : “ L’École et la Résistance. Des jours sombres aux lendemains de la libération (1940-1945) ” et invite les candidats à se pencher sur l’histoire de l’institution scolaire. Nos élèves vont se consacrer à l’histoire de leur lycée et réaliseront des chroniques radiophoniques, parfait exercice oratoire d’entraînement pour leur grand oral du baccalauréat.

Le projet se déroule en plusieurs temps forts d’octobre à mars 2023. Il a commencé par une visite des Archives nationales, suivie d’une séance de travail et de recherches au CDI puis d’une première intervention d’animateurs de la radio du N9UF. Ceux-ci initieront nos élèves à la réalisation de chroniques radiophoniques et les accompagneront tout au long du projet.

Visite aux Archives nationales

La classe de Tle2 de Madame Cuirot s’est rendue le 16 octobre aux Archives nationales, sur le site de Pierrefitte-sur-Seine, où sont conservés tous les fonds publics postérieurs à la Révolution française et les archives privées.

La classe de Tle2 et son enseignante, Marie Cuirot

Au cours de cette journée, les élèves ont pu visiter un lieu emblématique de notre Patrimoine et se pencher sur l’histoire locale de leur lycée, entre 1940 et 1945.

Après une découverte des différents espaces du site, les élèves ont été accueillis dans des ateliers pédagogiques. Mesdames Annick Pegeon, responsable du service pédagogique et Grosclaude, responsable adjointe, leur ont expliqué en quoi consiste le métier d’archiviste et détaillé la provenance et le traitement des archives répertoriées dans ces grands cartons gris, sur le site de Pierrefitte. Elles ont fait aussi un bref rappel historique de la période de 1940 à 1945, avant de leur montrer des documents authentiques, de cette époque et de différente nature (lettres, photograhies, calendriers, documents officiels, etc.). La matinée s’est déroulée en présence de Monsieur Azzouz, Inspecteur général de l’éducation nationale.

L’après-midi, les élèves ont exploré les ressources mises à leur disposition, concernant le lycée Jules-ferry et sélectionnées en amont par Madame Grosclaude, leur enseignante Marie Cuirot et Pierre Porcher, doctorant . Tels des chercheurs, ils se sont lancés avec beaucoup d’enthousiasme et d’intérêt dans leurs recherches et ont analysé avec rigueur les « pépites » – textes, rapports, discours officiels du rectorat ou de la direction de l’établissement, lettres de familles, documents et témoignages de professeurs engagés dans la résistance intellectuelle, etc. – découvertes dans les mythiques cartons d’archives.

La journée s’est conclue par une mise en commun de toutes les recherches entreprises au cours de l’après-midi par les différents groupes, prémices au projet de la rédaction des chroniques.

Série littéraire de théâtre – Projet Artcena de la seconde 2- Etude de 6 pièces contemporaines – 2/6

Saison 2 : Nassara

Présentation orale par un groupe d’élèves de seconde 2 de Madame Viennot-Franca – Maë Colombe, Iris Dautry, Gloria Gougenot, Mehdi Louisse et Salem Reghoud

Carole Fréchette est née le 26 juillet 1949 à Montréal au Canada. Elle vient d’une famille de classe moyenne, petite elle n’allait que peu au théâtre, c’est lors d’une représentation scolaire que lui viennent l’envie et le rêve de devenir comédienne. En 1970, à l’âge de 20 ans elle se présente à l’école du théâtre du Canada où elle est acceptée avec la plus grande surprise, et dans laquelle elle restera 3 ans.

En en sortant, en 1973, elle décide d’intégrer une troupe d’artistes féminines militantes qui joue des pièces engagées dans divers lieux. Son aventure dans cette troupe s’achève dans les années 80, puis elle comprend rapidement que sa vocation est plus dans l’écriture que dans l’interprétation.

Présentation des élèves sur Canva

Depuis une vingtaine d’année, Carole Fréchette se consacre à l’écriture de pièces traduites et jouées un peu partout dans le monde. Elle écrira aussi deux romans pour adolescents traduits eux aussi en plusieurs langues. Tous ses textes ont par ailleurs fait l’objet de lectures publiques et plusieurs d’entre eux ont été produits à la radio en France. Les sept jours de Simon Labrosse ainsi que Jean et Béatrice ont été adaptés à la télévision. (Maë)

Les œuvres de l’écrivaine québéquoise recevront plusieurs prix tels que le Prix Chalmers avec sa pièce Les Quatre morts de Marie ou encore le Prix du Gouverneur général avec cette même pièce. Pour souligner son internationalité, Carole Fréchette recevra le Prix de la Francophonie en 2002, à Avignon. Très active dans le milieu théâtral, elle a présidé, de 1994 à 1999, le conseil d’administration du Centre des Auteurs dramatiques. Carole Fréchette ne s’arrête pas là puisqu’elle donne aujourd’hui des cours d’écriture dramatique. (Iris)

La pièce de théâtre Nassara est une pièce en un seul acte et une seule scène. On ne change ni de décors ni de personnages, ils sont les mêmes du début à la fin. Marie-Odile est le personnage principal de la pièce. Agricultrice originaire de Montréal, elle est en déplacement à Ouagadougou en Afrique, pour participer à un colloque international. L’irruption d’un individu armé dans la salle de réunion va bouleverser l’ordre des choses.

L’avis d’une lectrice et critique en herbe sur l’œuvre

J’ai particulièrement apprécié cette pièce car les rôles des personnages sont attachants, on ressent l’envie de les aider. J’aime aussi le fait que la narratrice ait un point de vue omniscient, cela donne l’impression au lecteur d’en connaître plus sur les personnages. (Maë)

Série littéraire de théâtre – Projet Artcena de la seconde 2- Etude de 6 pièces contemporaines – 1/6

Saison 1 : La Réponse des hommes, variation sur neuf œuvres de miséricorde

Présentation orale par un groupe d’élèves de seconde 2 de Madame Viennot-Franca – Simone Ehrhart, Nella Calado, Fiona Jin, Tresor Fotsing Talla, Ramin Amirian, et Adja Doumbia -retranscrite par Simone.

Thiphaine Raffier est une autrice, dramaturge, metteur en scène, scénariste et réalisatrice française. Elle naît le 21 octobre 1985, d’une mère sage-femme et d’un père travaillant dans le milieu de l’entreprise. Elle grandit en région parisienne. C’est durant sa scolarité qu’elle découvre le théâtre. Après l’obtention d‘une licence en Arts du spectacle, elle intègre l’Ecole du Nord située à Lille. Tiphaine Raffier monte sa propre compagnie « La femme coupée en deux » en 2015. Elle crée et écrit La Chanson en 2012, Dans le nom en 2014, France Fantôme en 2017, et enfin La Réponse des Hommes en 2020. (Adja Doumbia)

La réponse des Hommes est une variation, c’est-à-dire une lecture particulière, sur 9 œuvres de miséricorde. La pièce se compose de différents tableaux/chapitres dont les titres et sujets sont inspirés des œuvres de miséricorde qu’on retrouve dans la religion chrétienne. Tiphaine Raffier questionne notre monde contemporain et la place que les Hommes peuvent y tenir. On retrouve un lien entre chaque chapitre, une alarme qui retentit à la fin de la séquence, ce lien est seulement expliqué à la fin de la pièce. (Fiona et Simone)

L’avis de nos élèves lecteurs et critiques en herbe sur l’œuvre

  • Nella : J’ai bien aimé ce livre. J’ai aimé le fait qu’il y ait plusieurs œuvres différentes et j’ai trouvé que c’était vraiment bien écrit puisque j’arrivais à visualiser toutes les scènes. C’était vraiment une lecture agréable.
  • Adja : J’ai vraiment apprécié ce livre car je trouve qu’il y a beaucoup de sujets tabous ou sensibles, qui sont traités avec beaucoup de respect et d’humour et c’est ce qui fait la magie du livre.
  • Fiona : J’ai apprécié cette œuvre car on y retrouve beaucoup de choses tels que des dilemmes, des morales mais aussi des réflexions.
  • Trésor : J’ai bien aimé ce livre, surtout le fait qu’on puisse bien se projeter dans les scènes et que le texte était accrochant.
  • Ramin : Cette pièce m’a plu car ce sont plusieurs thématiques profondes et complexes
  • Simone : J’ai bien aimé cette pièce. J’ai trouvé qu’il y avait un mélange de violence, de situations étranges et de passages comiques, ce qui m’a beaucoup plu.

Lancement du projet Artcena, CNSAD et Odéon théâtre de l’Europe en classe de Seconde 2

Dans le cadre du parcours EAC « Dans la fabrique des écritures dramatiques » – initié par Artcena en partenariat avec le CNSAD et mené par Madame Viennot-Franca, professeure de Lettres et d’histoire des arts – les élèves de seconde 2 vont découvrir l’écriture dramatique contemporaine et le jeu théâtral à travers différents événements et actions qui ponctueront cette année scolaire.

Ainsi, les élèves assisteront à la soirée de remise du Prix d’écriture dramatique contemporaine d’Artcena puis bénéficieront de différents ateliers : un atelier de lecture avec un comédien du CNSAD puis un atelier d’écriture avec l’auteur choisi par les élèves parmi les lauréats du Prix. Ils participeront aussi à la Nuit de la lecture au lycée et à l’Odéon et assisteront à des représentations théâtrales tout au long de l’année.

Soirée de lancement au Conservatoire National Supérieur d’Art dramatique

Ce lundi 17 octobre à 18h30, nous sommes allés (classe de 202 du lycée Jules Ferry) au CNSAD (Conservatoire National Supérieur d’Art dramatique) dans le 9e arrondissement pour écouter la lecture d’extraits de différentes pièces de théâtre contemporaines par des jeunes comédiens du Conservatoire.

https://www.artcena.fr/agendas/evenements-professionnels/soiree-des-grands-prix-de-litterature-dramatique-et-de

Nous avons pu découvrir les pièces :

  • Nassara de Colette Fréchette
  • La Réponse des hommes de Tiphaine Raffier
  • Les Forteresses de Gurshad Shaheman
  • Scènes de violences conjugales de Gérard Watkins
  • Histoire(s) de France de Amine Adjina
  • Lucienne Eden ou l’île perdue de Stéphane Jauberte

Nous avons ensuite assisté à la remise des Grands Prix, organisée en partenariat avec ARTCENA, qui a récompensé Scènes de violences conjugales de Gérard Watkins pour le Grand Prix de Littérature dramatique et Lucienne Eden ou l’île perdue de Stéphane Jauberte pour le Grand Prix de Littérature dramatique jeunesse.

Grand Prix de Littérature dramatique 2022
Grand Prix de Littérature dramatique de jeunesse

C’était très intéressant de découvrir ce lieu d’enseignement du théâtre à Paris et d’avoir un avant-goût du théâtre contemporain. C’était une soirée très agréable !

A nous maintenant de choisir la pièce que nous allons étudier cette année ! Texte de Simone Ehrhart et photos d’Iris Dautry en 202

La pièce choisie par la classe est Les Forteresses de Gurshad Shaheman. Chacune des 6 pièces fera l’objet d’un travail de groupe et d’une présentation détaillée sur le site en 6 épisodes :

Continuer la lecture de « Lancement du projet Artcena, CNSAD et Odéon théâtre de l’Europe en classe de Seconde 2 »