Sortie à la Maison de Balzac pour la classe de seconde 2

Dans le cadre d’un projet de classe annuel « Balzac et la représentation (du corps) des femmes « , les élèves de la seconde 2 de Madame Viennot-Franca, professeure de Lettres et d’Histoire des arts, ont découvert la Maison de Balzac et bénéficié d’une visite guidée de l’exposition Le chef-d’œuvre inconnu. Entre génie et folie.

A leur arrivée, les élèves ont été répartis en 2 groupes : un groupe, encadré par Madame Viennot-Franca, a participé à un atelier artistique dans la bibliothèque du musée puis a visité les expositions permanente et temporaire tandis que l’autre groupe, encadré par Madame Vaninetti, professeure d’anglais, a débuté la matinée par la découverte des expositions avant de s’adonner à des activités artistiques et littéraires.

Ateliers de pratique artistique

Les ateliers autour du Calligramme ont été menés par Angélique Ivanov, intervenante plasticienne du Louvre. Elle a invité nos élèves à explorer des mots et des formes poétiques autour du corps féminin. Après avoir choisi 10 mots évocateurs de la femme (son corps et son identité), les élèves ont pensé à une image poétique pour concevoir un texte. Ils ont ensuite dessiné une forme en lien avec ce texte pour créer leur Calligramme.

Après un temps de réflexion, les élèves se sont lancés avec enthousiasme et détermination dans la conception de leur dessin stylisé.

Le temps a cruellement manqué à nos jeunes artistes en herbe pour achever leur calligramme lors de l’atelier. Ils ont été autorisés par leur enseignante à finaliser leur « Chef-d’ œuvre inconnu » hors temps scolaire.

L’ensemble de leurs productions sera réuni en fin d’année dans un « carnet de voyage » collectif qui illustrera la représentation (du corps) des femmes chez Balzac, en convoquant simultanément les Arts et les Lettres.

Voici un florilège fort prometteur de quelques-unes de leurs réalisations…

Visite des collections permanentes du musée

Les deux groupes ont été guidés dans leur visite des différentes salles du musée : l’un par le directeur, Monsieur Gagneux, l’autre par une conférencière. Ils ont tous deux insisté sur l’universalité de Balzac et souligné son rayonnement aujourd’hui encore dans le monde entier : lire Balzac donne les clés pour comprendre le monde actuel et le fonctionnement de toute société. Ils ont orienté leur présentation des collections permanentes sur la thématique de la création artistique dans l’ œuvre balzacienne pour la mettre en lien avec l’exposition temporaire.

Découverte de l’exposition temporaire  » Le Chef-d’Oeuvre inconnu. Entre génie et folie ».

Cette exposition interroge le processus de la création artistique et permet de découvrir ou redécouvrir la nouvelle de Balzac par le prisme de l’art avec des adaptations très libres de différents artistes contemporains comme Picasso, Eduardo Arroyo, Paula Rego ou Jacques Rivette avec son film La Belle Noiseuse.

Oeuvre de Paula Rego inspirée par la nouvelle de Balzac

https://www.maisondebalzac.paris.fr/fr/relations-familiales-et-professionnelles

Projet théâtre Artcena / CNSAD en classe de 2nde7

Dans le cadre du parcours EAC « Dans la fabrique des écritures dramatiques » – initié par Artcena en partenariat avec le CNSAD et mené par Madame Viennot-Franca, professeure de Lettres et d’histoire des arts – les élèves de seconde 7 découvrent l’écriture dramatique contemporaine et le jeu théâtral à travers différents événements et actions : soirée de remise du Prix d’écriture dramatique contemporaine d’Artcena, atelier de lecture avec un comédien du CNSAD, atelier d’écriture avec l’auteur choisi par les élèves parmi les lauréats du Prix, participation des élèves à la Nuit de la lecture au lycée et à l’Odéon et représentations théâtrales proposées à la classe tout au long de l’année.

Lancement du projet

Le lancement officiel du projet a coïncidé avec la cérémonie de remise du Prix d’écriture dramatique contemporaine, le lundi 18 octobre, au Conservatoire national supérieur d’art dramatique – Six élèves comédiens, préparés par Robin Renucci, ont lu des extraits des six textes finalistes.

Sous l’égide d’ARTCENA, le jury des Grands Prix a récompensé A la carabine de Pauline Peyrade, publié aux Solitaires Intempestifs pour le Grand Prix de Littérature dramatique et Manger un phoque de Sophie Merceron, publié à l’école des loisirs, pour le Grand Prix de Littérature dramatique Jeunesse.

https://fb.watch/a9M9A3hOQB/

Dorothée Burillon, référente du projet pour Artcena et Aline Jones Gorlin, chargée de communication au CNSAD, sont intervenues au lycée pour présenter les œuvres en lice aux élèves et leur remettre des exemplaires en nombre. Les élèves se sont lancés sans attendre dans la lecture de ces textes variés, engagés, en résonance avec des sujets sociétaux actuels. Ils endosseront ensuite à leur tour le rôle de jurés pour élire leur titre préféré.

Présentation à la classe des titres sélectionnés pour le Grand Prix 2021

Rencontre avec Simon Bourgade, metteur en scène et comédien

Le mardi 16 novembre, les élèves ont eu la chance de rencontrer au lycée le comédien et metteur en scène, Simon Bourgade, ancien élève du CNSAD, venu leur présenter sa pièce « En attendant les Barbares » adaptée du roman de J.M.Coetzee. Ils ont ensuite pu assister à l’une des représentations au théâtre du Vieux Colombier-Comédie Française.

« En attendant les Barbares », spectacle auquel ont assisté les élèves

Spectacle découverte le 16 décembre au CNSAD

Le CNSAD a offert aux élèves une présentation publique d’un spectacle « Sûr je l’ai », réalisé par des étudiants en théâtre de dernière année et dirigé par Thomas Scimeca. Spectacle enlevé et parfois burlesque qui a conquis nos jeunes.

Avant la représentation, nos élèves ont été accueillis dans les salons de ce lieu prestigieux.

https://cnsad.psl.eu/

Sortie théâtre le 24 septembre à l’Odéon

La classe a assisté à un spectacle de grande qualité « Comme tu me veux » de Luigi Pirandello avec une nouvelle traduction française et une scénographie de Stéphane Braunschweig, au théâtre de l’Odéon.

Teaser du spectacle « Comme tu me veux » à l’Odéon

4 classes du lycée inscrites dans le dispositif « Lycéens et apprentis au cinéma »

Sélection Lycéens au cinéma- Paris © CIP, CNC, Région Île-de-France, Académie de Paris

Dans le cadre du dispositif « Lycéens et apprentis au cinéma », 4 classes du lycée – la Snde 5 de Madame S.Levieux, la 1ère 3 de Madame M.Plus, la 1ère 5 de Madame M.Torrès et la 1ère 7 de Monsieur T.Louaas- auront la chance cette année de découvrir 3 films de grande qualité qui contribueront à développer leur culture cinématographique : LA LEÇON DE PIANO, THE BIG LEBOWSKI et PETIT PAYSAN.

Première projection du cycle les 25 novembre et 14 décembre avec LA LEÇON DE PIANO de Jane Campion / Nouvelle-Zélande, Australie – 1993 – 2h01 – couleur avec Holly Hunter, Harvey Keitel et Sam Neill.

Film qui n’a laissé aucun élève indifférent et qui, en suscitant de nombreuses réactions au sein des classes, a aiguisé l’esprit critique de nos jeunes spectateurs.

Les projections ont lieu au Cinéma des cinéastes (réseau des Cinémas Indépendants Parisiens), proche du lycée, avenue de Clichy.

https://cinema-des-cineastes.fr/

Dispositif « Lycéens et apprentis au cinéma » – Région Île-de-France, CNC, CIP, Académie de Paris.

http://www.cip-paris.fr/

La classe de 1ère2 visite la Conciergerie : projet pour la Nuit de la lecture 2022

Les élèves de 1ère 2, encadrés par madame Dehamel, leur professeure de lettres, madame Gautier, professeure d’allemand et madame Mazokopakis, professeure documentaliste se sont rendus lundi 6 décembre à la Conciergerie où ils ont suivi le Parcours Révolutionnaire, proposé par notre conférencière.

Notre guide nous a accueillis dans la salle des Gens d’Armes avant de nous mener dans les cuisines pour nous présenter l’histoire de la Conciergerie, à la fois demeure royale et prison, au cours des siècles.

Salle des Gens d’armes où se déroulera la Nuit de la lecture 2022

Nos citoyens sont fin prêts à pénétrer dans la prison révolutionnaire. Ils découvriront différentes salles dont la « salle des Noms », où figurent sur les murs les noms de 4000 personnes jugées par le Tribunal révolutionnaire entre 1793 et 1795.

Notre parcours s’est achevé dans la cour des femmes qui servait aux promenades des prisonnières pendant la journée.

Cette visite s’inscrivait dans un projet de classe autour du quarantième anniversaire de l’Abolition de la peine de mort. Le Centre des monuments nationaux a sélectionné notre classe pour la faire participer aux Nuits de la Lecture 2022 à la Conciergerie.

Les élèves, très motivés par le projet, ont choisi et travaillé avec leur enseignante des extraits d’œuvres engagées dans la lutte pour l’abolition de la peine de mort. Ils s’installeront dans la Conciergerie le vendredi 20 janvier après-midi, en compagnie d’autres classes parisiennes, pour y lire leurs textes devant un public de visiteurs du musée. Ils deviendront ainsi, le temps de cette manifestation, de véritables « passeurs de culture ».