Participation des 6°3 et 6°4 au Concours Patrimoines en poésie

Les 6e3 et 6e4 ont participé au Concours PATRIMOINES EN POÉSIE organisé par le conseil régional d’Île-de-France

     

         A la suite de la visite virtuelle de la Maison Balzac et la Maison de Victor Hugo avec Madame Torrès, les classes de 6e3 et 6e4 ont rédigé et illustré des poèmes sur les objets appartenant aux romanciers. Tous les poèmes ont été soumis au concours « Patrimoines en poésie » et sont exposés au CDI du collège.

Nous avons appris cette semaine avec beaucoup de fierté que Yamato Javelle-Ida de 6e4 était lauréat du concours, dans la catégorie 6e, sélectionné parmi les 1 300 poèmes reçus.

En attendant la nomination officielle des premiers prix qui aura lieu le 27 mars, Yamato a été interviewé par l’équipe du Conseil régional d’Île de France, au lycée.

Interview de Yamato par le service de communication du conseil régional d’Île-de-France, vendredi 5 mars. Partenariat avec la Maison de Balzac qui met à l’honneur le travail réalisé par Yamato.

Yamato Javelle-Ida de 6e4, lauréat du concours Patrimoines en poésie pour son poème illustré « La tasse de café » – Maison de Balzac
Exposition des poèmes des élèves des 6ème 3 et 6ème4 au CDI collège

Compte rendu d’Emilie Sansonetti – professeure documentaliste du CDI collège

A la découverte du théâtre contemporain par les élèves de la classe de seconde 2

Dans le cadre de leur projet annuel autour de l’écriture dramatique contemporaine, les élèves de la 2de2 de Madame Viennot-Franca, professeure de lettres et d’Histoire des arts, vous proposent une série littéraire en 6 épisodes pour découvrir chaque semaine l’un des 6 ouvrages finalistes sélectionnés par le jury des Grands Prix Artcena et étudiés en classe au cours de l’année.

Episode 1 : Avril de Sophie Merceron par les rédacteurs Clara, Abdula, Ewing, Armance, Sofiane et Alix.

Artcena-Avril

Liste des ouvrages des grands Prix 2020/2021 :

Pour le Grand Prix de Littérature dramatique :

La Truite de Baptiste Amann (TAPUSCRIT / Théâtre Ouvert)

Romance de Catherine Benhamou (Koïnè)

L’Histoire mondiale de ton âme de Enzo Cormann (Les Solitaires Intempestifs)

Soudain Romy Schneider de Guillaume Poix  (Éditions Théâtrales)    

Pour le Grand Prix de Littérature dramatique Jeunesse :

Blanche-Neige, histoire d’un Prince de Marie Dilasser (Les Solitaires Intempestifs) 

Avril de Sophie Merceron (École des loisirs)

Illustration réalisée par Victoria sur le livre Romance

Participation de nos élèves de 6°3, 6°4, 3°2,1°1 et 1°spécialité HLP au concours “Si on lisait à voix haute ”, organisé par La Grande Librairie.

Concours « Si on lisait à voix haute » organisé par France TV (France 5 et LUMNI), l’émission « La grande librairie » et le ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports .

Au collège : participation des 6°3, 6°4 et 3°2

            Depuis le mois d’octobre, les élèves de ces trois classes s’entraînent à lire à voix haute avec leur enseignante de français Madame Torrès et au CDI avec Madame Sansonetti.

            Chacun d’eux devait choisir, avec pertinence, un extrait de roman et apprendre à le mettre en voix. Articuler, adapter son débit, moduler le niveau sonore, mettre le ton, choisir l’intonation… Autant d’objectifs que les élèves ont acceptés avec plaisir, et de défis qu’ils ont su relever avec brio !

            Un élève de chaque classe a été élu par un jury composé de leurs pairs, d’enseignants et de personnels de direction. Les prestations ont été convaincantes, émouvantes, parfois drôles. Chacun s’est prêté au jeu avec beaucoup d’investissement.

3 élèves ont donc été retenus par le jury pour concourir  et ceux-ci ont donc dû renouveler leur prestation.

  • Alexandre Disle en 3e2
  • Antoine Labat en 6e4
  • Clémence Krawczak-Boursier en 6e3
Antoine Labat de 6ème4 – Lecture d’un extrait de  » Le tour du monde en 80 jours  » de Jules Verne »
Clémence Krawczak-Boursier de 6ème3 – Lecture d’un extrait de « Le Tour du monde en 80 jours » de Jules Verne
Alexandre Disle de 3ème2 – Lecture d’un extrait de « Le Dernier jour d’un condamné » de Victor Hugo

Au lycée : participation des élèves de 1°1 et de 1° spécialité HLP

            Dès l’inscription des classes au concours, les élèves de la classe de première 1 et de la classe de première HLP de Madame Viennot-Franca, professeure de lettres et en charge de la spécialité Humanités Littérature et philosophie, ont travaillé sur un corpus de textes autour de la thématique de « Paroles de femmes ».

            Nous avions déjà pu profiter lors des Nuits de la lecture de la brillante prestation des élèves de ces classes. Certains avaient choisi de rendre un vibrant hommage à trois femmes d’exception, disparues au cours de l’année 2020 — Gisèle Halimi, Anne Sylvestre et Juliette Gréco. D’autres avaient mis en voix avec beaucoup de talent et de sincérité des textes percutants d’Isabelle Pandazopoulos, Annie Ernaux, Hélène Cixous, George Sand, Simone de Beauvoir, Virginie Despentes et Tidjane Thiam.

            Une élève de la classe de première 1 et un élève suivant l’option HLP ont été élus par leurs camarades pour les représenter au niveau académique, première phase de sélection du concours.

  • Jill Dechambre Carletti en 1ère 1
  • Raphaël Rosat en 1ère – spécialité HLP
Jill Dechambre-Carletti de 1ère 1 –
Lecture d’un extrait de « King Kong théorie » de Virginie Despentes
Raphaël Rosat de 1ère en spécialité HLP – Lecture d’un extrait du « Rire de la méduse » d’Hélène Cixous

Bravo à tous les participants et bonne chance aux représentants élus qui défendront fièrement les couleurs de Jules-Ferry.

Rendez-vous le 9 mars pour l’annonce de la liste nationale des demi-finalistes pour les 2 catégories : collège et lycée.

Des élèves de 3e 4 deviennent Ambassadeurs de la mémoire

Au Mémorial de la Shoah, à Paris

Depuis 2015, date du 70e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau, les onze lieux de mémoire de la Shoah en France organisent des manifestations communes chaque 27 janvier, Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’humanité dans les établissements scolaires. Pour ce faire, ils réunissent de jeunes ambassadeurs de la mémoire, porteurs de la mémoire de l’un de ces lieux, à l’occasion d’une rencontre nationale, en les associant aux cérémonies officielles à Paris.

Madame Elpelbaum a porté ce projet en partenariat avec le Mémorial des Martyrs de la déportation de Paris et sa classe de 3e4. Six élèves volontaires sont ainsi devenus porteurs de la mémoire d’un lieu de la persécution, de l’internement, de la déportation mais aussi du sauvetage des Juifs de France, et se sont pleinement engagés dans une démarche de réflexion et de transmission autour des valeurs démocratiques et républicaines.

Dans les pas de Mme Epelbaum, Philomène, Mila, Maxence, Miyako, Alexandre et Isidore, accompagnés d’Arnaud Degrémont-Bernet, médiateur culturel du Mémorial des Martyrs de la déportation, ont poursuivi le travail de recherche de leur enseignante en souhaitant mettre en lumière Estelle Mouflarge, jeune lycéenne de 16 ans au Lycée Jules Ferry, déportée en 1943.

Les élèves ont également eu la chance de rencontrer d’anciennes déportées et rescapées du camp d’Auschwitz-Birkenau, et entendre leur témoignage, Mmes Ginette Kolinka et Julia Wallach. Ils ont participé à la cérémonie officielle au Mémorial de la Shoah en présence la Maire de Paris, Mme Hidalgo, et ravivé la flamme de la tombe du soldat inconnu sous l’arc de Triomphe.

Rencontre avec Julia Wallach

Et leur travail de mémoire continuera encore toute l’année… Avec leur classe, ils assisteront, en avril, à la projection de l’opéra pour enfants écrit par Adolf Hoffmeister et le compositeur tchèque-allemand Hans Krása en 1938, « Brundibár », interprété pour la première fois en 1943 par les enfants déportés du camp de concentration de Theresienstadt en Tchécoslovaquie occupée. En juin, ils se rendront à Lamorlaye, pour visiter le Lebensborn de France, centre de foyers, maternité et crèches nazi créé pour accélérer la création et le développement de la race aryenne.

A jamais imprégnés de cette expérience, les élèves de 3e4 sauront, à coup sûr, continuer à porter et transmettre le message du devoir de mémoire.

Cérémonie du ravivage de la Flamme sous l’Arc de Triomphe

Compte rendu d’Emilie Sansonetti, professeure documentaliste du collège