Des éco-délégués engagés pour le développement durable

Une école engagée pour le développement durable et la transition écologique

L’Education nationale est pleinement mobilisée dans la lutte contre le réchauffement climatique. La lutte contre le changement climatique et en faveur de la biodiversité sont deux sujets majeurs pour l’avenir. Elles impliquent une mobilisation de l’ensemble de notre société et des évolutions profondes des comportements individuels et collectifs.

Ainsi les élèves sont appelés à être les premiers acteurs de la question écologique au sein des écoles et établissements. L’élection des éco-délégués dans chaque classe de collège et de lycée est obligatoire. Les mêmes élèves peuvent, le cas échéant, être à la fois délégués de classe et éco-délégués.

Les éco-délégués encadrés par les référents EDD en pleine réflexion sur leurs projets 2020-2021

Pourquoi des éco-délégués ?

Les éco-délégués, encadrés par des adultes référents, sont à la fois des pilotes et des ambassadeurs des projets pédagogiques menés au sein des établissements scolaires. Ils participent au comité de pilotage des projets, informent leurs camarades sur les avancements et les poussent à s’y engager.

Les compétences acquises par les éco-délégués peuvent être valorisées dans le livret scolaire.

Quelles sont les missions des éco-délégués de classe ?

Les éco-délégués jouent un rôle essentiel pour mettre en œuvre la transition écologique et le développement durable dans l’ensemble des écoles et des établissements scolaires, qui sont autant de lieux et de vecteurs de cette démarche.

Les éco-délégués apportent leur engagement et leurs connaissances à leurs classes en faveur du développement durable. Les éco-délégués sont les ambassadeurs de cette vision qui unit le respect de la planète, le respect du Vivant et le respect de l’autre.

Ils ont quatre missions essentielles :                                                     

  • Porter des projets à construire collectivement
  • Être ambassadeur auprès des services, des responsables et des instances de l’établissement, ainsi que des partenaires extérieurs
  • Restituer les actions menées, contribuer à leur évaluation et à leur valorisation
  • Transmettre des informations et des connaissances à leurs camarades

Elles s’articulent autour des grands enjeux du développement durable :

  • Limiter la consommation d’énergie
  • Protéger la biodiversité
  • Éviter le gaspillage alimentaire
  • Réduire et trier les déchets
  • S’unir pour engager son établissement dans la lutte contre le réchauffement climatique

De manière générale, ils sensibilisent leurs camarades aux gestes quotidiens qui permettent d’économiser l’énergie et de lutter contre le réchauffement.

Les éco-délégués, pivot du développement durable dans les établissements

Les démarches collectives que les éco-délégués initient ou auxquelles ils contribuent sont inscrites dans le projet d’établissement. 
Intervenant au sein de l’établissement, les éco-délégués peuvent aussi proposer des réalisations dans l’environnement proche (les abords du lycée). Leurs actions s’articulent avec celles des élus du Conseil de la vie collégienne (CVC), du Conseil de la vie lycéenne (CVL) ou du Conseil académique de la vie lycéenne ( CAVL), comme avec la Maison des lycéens, ainsi que tous autres partenaires internes et externes à l’établissement, notamment les conseils municipaux, départementaux et régionaux des jeunes.

La démarche de développement durable des écoles et établissements

Le lycée Jules-Ferry est labellisé E3D (École/Établissement en démarche de développement durable) Les actions portées par les éco-délégués s’inscrivent dans le cadre de cette labellisation qu’ils contribuent à renforcer.Label - Charte - Certification - Lycée hôtelier Guillaume Tirel - Paris

Forte de cette dynamique, la rentrée 2021/2022 s’annonce prometteuse !

Projection-débat autour du film « Demain »

Grâce à l’initiative conjointe du CDI et des éco-délégués, nos élèves ont pu assister à la projection du documentaire « Demain » réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent   lundi 15 mars, de 14h30 à 17h30, sous la coupole.   

 

Ce film a obtenu le César du meilleur documentaire en 2016.   Les réalisateurs ont enquêté dans dix pays et rencontré des pionniers qui réinventent l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation. Le film permet de découvrir des initiatives positives et concrètes qui fonctionnent déjà et permet d’imaginer ce que pourrait être le monde de demain.

En raison des contraintes sanitaires, le nombre de classes participantes a dû être limité. Ce sont les classes de 303 (Mme Dehamel) – 202 (groupe de 202 Mme Haouachi-Pinget) – 205 (Mme Plus et Mr Nodé-Langlois) – 1°HLP (Mme Viennot) et les éco-délégués qui ont eu la chance d’assister à la projection-débat.

La séance a été introduite par Monsieur Gérard, proviseur adjoint, Monsieur Desoteux, référent EDD du lycée, Lazlo Simay, éco-délégué de 106, président du CVL et membre de la Maison des Lycéens et par les étudiants en cinéma en service civique de l’Association Unis-Cité , se déplaçant spécialement dans les lycées pour projeter des films et impulser des débats.

La projection a été suivie d’un débat animé par les étudiants de l’Association Unis-Cité et vient ainsi compléter les autres actions des éco-délégués de notre lycée labellisé E3D.

Projection-débat en présence de Mme Blondel-Selvestrel, chargée de mission EDD au rectorat de Paris. Rencontre encadrée par les étudiants de l’Association Unis-Cité (Ministères de l’Education nationale et de la Culture, Région IDF) des enseignants, des référents EDD du lycée : Mr Desoteux, Mme Pédron, Mme Calvez et les éco-délégués.