Sortie de la classe de 3e4 au Mémorial des Martyrs de la Déportation

Lundi 08 novembre, la classe de 3e4 s’est rendue au Mémorial des Martyrs de la déportation, sur l’Île de la Cité, avec Mme Epelbaum et Mme Sansonetti. La matinée a été consacrée à la visite et la présentation du Mémorial, guidée par une réflexion sur le devoir de mémoire, ainsi qu’une intervention sur la Shoah, les déportations depuis le sol français et les différents camps.

Après un pique-nique au soleil, les élèves ont assisté à la projection d’un documentaire dans l’auditorium de l’Hôtel de Ville. Le documentaire présentait le camp de concentration de Terezin en Tchécoslovaquie. A l’occasion d’une visite de la Croix Rouge organisé par le Reich, une représentation de l’opéra Brundibar , chanté par les enfants du camp, avait eu lieu. Cette visite filmée était ensuite devenue un outil de propagande nazie afin de présenter le camp comme une colonie juive modèle. Une des enfants du chœur, rescapée du camp, y apporte son témoignage.

Cette journée fut conclue par un concert d’une heure donné par trois musiciens (piano, violoncelle, clarinette). Les berceuses interprétées étaient toutes des partitions écrites clandestinement dans les camps de concentration.

Les élèves ont pu s’entretenir avec la réalisatrice du documentaire Les enfants de Terezin et le monstre à moustache. Henriette Chardak y questionne Ela Stein, rare survivante de ce camp. Ela interprétait, à Terezin, le chat, dans l’opéra Brundibar, joué par les enfants juifs internés.

CR Mme Sansonetti

Projet Algérie

EXPOSITION IN SITU – GUERRE D’ALGÉRIE . PARIS, 17 OCTOBRE 1961 – 17 OCTOBRE 2021

Le 17 octobre 1961, une manifestation pacifiste est organisée par le FLN, à Paris, en réaction aux mesures discriminatoires du préfet Maurice Papon, imposant un couvre-feu à tous les Algériens.

Ce jour-là, la police réprime les manifestants dans un déferlement de violence, allant jusqu’à jeter des gens dans la Seine depuis plusieurs ponts parisiens. C’est également 11 538 Algériens qui sont alors interpellés dont 9 000 parqués, sans soins, au Palais des Sports. Le bilan estimé est de 200 morts et 400 disparus.

Une exposition réalisée par Mme Epelbaum et Mme Sansonetti a été accrochée dans les halls du lycée et du collège, relatant les faits au travers des unes de presse du 17 octobre 1961.

L’exposition met également en lumière les unes du 17 octobre 2011, dans lesquelles François Hollande déclarait que la « la République reconnaît avec lucidité « la répression sanglante » des manifestants. La funeste et célèbre photo de jean Texier « Ici on noie les Algériens » est également exposée et expliquée.

La funeste et célèbre photo de jean Texier « Ici on noie les Algériens » est également exposée et expliquée.

L’exposition restera en place du 12 octobre au 15 novembre.

CR de Mme Sansonetti

La classe de seconde 3 a visité l’exposition « Un combat capital » au Panthéon

Visite de l’exposition « Un combat capital » – 40 e anniversaire de l’abolition de la peine de mort-

et découverte du Panthéon pour les élèves de la classe de seconde 3, le jeudi 21 octobre

Dans le cadre d’un travail autour de l’abolition de la peine de mort, les élèves de seconde 3 de Madame Levieux, professeure de lettres et en présence de leur professeur d’EPS, Monsieur Sagelas, ont bénéficié d’une visite guidée de l’exposition « Un combat capital » au Panthéon.

Cette exposition a permis à nos élèves de découvrir les grandes étapes du combat mené pour l’abolition de la peine de mort, depuis ses débuts en Italie à la fin du XVIIIème siècle jusqu’à nos jours, dans le monde entier, à travers différents documents – photos, écrits, objets, extraits audiovisuels (dont le discours de Robert Badinter le 17.09.1981 à l’Assemblée nationale), interviews, coupures de presse, etc. Une exposition très intéressante qui aura suscité nombre de réflexions et discussions au sein de la classe.

Lancement du Prix Folio des lycéens 2021-2022

Cette année, les élèves de la classe 103 de madame Marina Plus, professeure de lettres et d’histoire des arts, vont participer au Prix Folio des lycéens 2021-2022 et devenir jurés littéraires. Ils ont découvert la sélection des six ouvrages en lice et ont partagé la lecture des incipit . A présent, ils vont se lancer dans la lecture de ces romans, en classe, au CDI ou à la maison, au gré de leurs envies et inspirations…

Différentes activités et temps forts sont prévus tout au long de l’année : rédactions de critiques individuelles ou collectives, réalisation de book trailers, rencontres avec les auteurs de la sélection… Les élèves pourront aussi composer à la manière des libraires de « Petits mots » sur leurs coups de coeur pour une exposition en fin d’année dans la Librairie de Paris.

Intervention de Béatrice Madrid, responsable de projets de communication pour la Librairie de Paris-Gallimard.