Les élèves de 1ère L1 primés au Concours national de la Résistance et de la Déportation

La classe de première L1-Hida a remporté le troisième prix du concours national de la Résistance et de la Déportation et le prix spécial du Mémorial de la Shoah en épreuve collective.Des élèves de la classe ont passé également l'épreuve individuelle. Tous ont été méritants et l'un d'entre eux, Matteo Argence, a reçu le deuxième prix du jury.

La cérémonie de remise des prix a eu lieu le mercredi 29 mai dans les prestigieux salons de l'Hôtel de ville. Lors de la cérémonie, les élèves ont entendu des discours d'historiens et de personnalités diverses, l'interprétation de plusieurs chants de la résistance. Un diplôme leur sera remis officiellement par notre proviseure, Madame Boury, jeudi 6 juin au lycée en présence de leurs familles. 

La classe de 1ère L1 à son arrivée dans les salons de l'Hôtel de Ville

La classe est appelée à rejoindre le podium à l'annonce des prix

Matteo Argence reçoit le deuxième prix  dans la catégorie "candidats individuels"

Remise de cadeaux à la classe et pose pour la photo officielle de l'académie

 

Le projet

Le film Mnemosyne aux enfers a été réalisé dans le cadre de la participation au CNRD 2019 sur le thème « Répression et déportation en France et en Europe, espaces et histoire 1939/1945 » par les élèves de première littéraire 1 du lycée Jules Ferry, encadrés par leur professeur documentaliste, Hélène Pochet, leur professeur de lettres, Marina Plus et leur professeur d’histoire, Marie Cuirot.

Le diaporama a pour base la chanson « Sans y penser » extraite de l’opérette-revue Le Verfügbar aux enfers que Germaine Tillion écrivit en déportation au camp de Ravensbrück au cours de l’hiver 1944-1945. La résistante du réseau du Musée de l’Homme livre ici, avec la précision de l’ethnologue et un sens aigu de l’autodérision, l’arrestation, la déportation et les terribles conditions carcérales des déportés politiques NN de Ravensbrück. Elle utilise le timbre d’une valse populaire composée par Norberg Glanzberg dans les années 30 dont le rythme chaloupé souligne par contraste l’horreur de « l’enfer » concentrationnaire.

Après un intermède instrumental, un dernier couplet mémoriel a été écrit et chanté par les élèves. Ils y évoquent leur prise de conscience, par leur participation au CNRD, de ce que fut la répression et la déportation des juifs et des résistants. A leur tour, grâce aux cours d’histoire, aux témoignages des rescapés (en particulier ceux d’Eva Tichauer et d’Ida Grinspan), aux visites du mémorial de la Shoah de Paris et de Drancy et aux conférences de Annette Wieviorka, Tal Bruttmann, Ophir Levy et Fabrice Grenard, ils deviennent porteurs de mémoire.

Ce film a été montré lors de la nuit européenne des musées à la cité du patrimoine et de l'architecture, dans le cadre du dispositif « la classe, l’œuvre ». Il complétait la présentation de la maquette de la cité de la Muette (Drancy) sous un angle architectural, historique et mémoriel.

                                                                                                 .

Médiation menée avec brio par la 1ère L1, à la Cité de l’architecture, lors de la Nuit des musées

Les élèves de 1ère L1 HIDA sont devenus médiateurs lors de la nuit européenne des musées en investissant les collections de la galerie moderne et contemporaine de la Cité de l’architecture et du patrimoine au Trocadéro. Ils ont choisi de présenter à leur manière la maquette de la Cité de la Muette de Drancy et celle des transformations de Paris avant et après Haussmann. Un projet annuel a été mené dans le cadre du cours d'histoire des arts.  

 

Les élèves ont commencé par étudier les principes de la ville fonctionnelle théorisés dans la charte d’Athènes. Puis, à l’occasion de leur participation au CNRD, ils ont visité le mémorial de la Shoah de Drancy, situé face à la Cité de la Muette. Encadrés par leurs enseignantes – Marie Cuirot, Marina Plus et Hélène Pochet – ils ont réalisé un diaporama sonore de grande qualité, qui a reçu le 3ème prix du jury académique de Paris.

Les élèves ont visité le musée à deux reprises. Ils ont été guidés dans leur découverte des collections par des conservateurs de la Cité et ont ainsi pu approfondir leurs connaissances sur ce grand ensemble préfabriqué, au destin si tragique pendant la Seconde guerre mondiale. La classe a également reçu le prix spécial du mémorial de la Shoah pour l’ensemble du projet ! 

France 3 les a suivis tout au long de leur projet et leur prestation à la Cité de l'architecture & du patrimoine a aussi été filmée. La diffusion de ce reportage est prévue pour la rentrée.

Pour finir, Ils ont chanté devant un public conquis le dernier couplet mémoriel qu’ils ont ajouté à la chanson « Sans y penser », tiré de l’opérette-revue « le Verfügbar aux enfers », composé par Germaine Tillion au camp de « Ravensbrück »(bande-son de leur diaporama).

Les élèves ont débuté la présentation de la maquette des transformations de Paris sous le Second empire par une lecture d’extraits de l’Assommoir et de la Curée de Zola pour situer le contexte – Paris au XIXe transformé par Napoléon III et son maître d’œuvre, préfet de la Seine, le baron Haussmann-.

Ils ont ensuite commenté la maquette en détaillant les principes hygiénistes d'Haussmann, les techniques nouvelles de la révolution industrielle, les grandes percées dans Paris et ont su capter l’attention des visiteurs avec un astucieux clin d’œil à la Tour Eiffel, qu’on aperçoit en arrière-plan.

Leur prestation s’est achevée dans la bonne humeur avec l’écoute d’un extrait musical des « Comptes fantastiques d’Haussmann » (allusion ironique aux Contes fantastiques d’Hoffmann), série de pamphlets composés par Jules Ferry, farouche apposant au coûteux projet haussmannien.

 

   https://www.citedelarchitecture.fr

                                                                                     https://edutheque.citedelarchitecture.fr/  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prix Jean Renoir des lycéens : la classe de 1ère L1 dévoile son tiercé gagnant

Après de nombreux échanges sur les 7 films en lice et un débat très nourri, animé par Gabrielle Manhès et Stel, les représentants élus par la classe, le tiercé gagnant a été établi :

  • Heureux comme Lazzaro, Alice Rohrwacher, Italie-France    
  • SibelÇagla Zencirci et Guillaume Giovanetti, France-Turquie-Allemagne-Luxembourg
  • L'heure de la sortie, Sébastien Marnier, France

 Gabrielle et Stel défendront le tiercé de la classe durant les rencontres nationales à La Fémis les 9 et 10 mai prochains. 

Le Prix Jean Renoir des lycéens 2019 sera attribué vendredi 10 mai.

Prix Jean Renoir

Blog du Prix Jean Renoir des lycéens

 

Lancement du projet « Autour du Matrimoine » en SES avec la classe de première ES3

Afin d' approfondir l'étude consacrée à la socialisation genrée, au programme de SES de première en sociologie, la classe de 1ère ES3 de Madame Palomba participe à un projet autour du Matrimoine, proposé par le collectif Les Engraineuses. Femmes réalisatrices, actrices et activistes travaillant sur la représentation et l’émancipation des femmes dans la société, la culture et les médias, Les Engraineuses interviendront auprès de nos élèves pour les sensibiliser aux stéréotypes de genres et développer leur esprit critique.

Au centre, Alice et Tuong Vi du collectif Les Engraineuses avec nos élèves

Plusieurs ateliers et activités seront proposés aux élèves : analyse d'images à caractère sexiste, recherches sur le Matrimoine, promenade dans le 9ème sur les traces de femmes célèbres avec Edith Vallée, marraine du projet et auteur de l'ouvrage Le Matrimoine de Paris, et réalisation de supports (photos ou vidéos).

Un "Prix du jury" sera attribué aux meilleures réalisations. Les supports figureront sur les réseaux sociaux des Engraineuses et sur le site du lycée.

La première séance a été consacrée à l'analyse d'images (vidéos et photos), que des élèves avaient choisies en amont. 

Brainstorming en groupe autour des publicités choisies par les élèves

Après un brainstorming en groupe pour faire émerger leurs premières impressions et y associer des mots, Les élèves se sont tous employés à produire des analyses de qualité qu'ils ont présentées ensuite à leurs camarades avec enthousiasme et conviction.

 

https://www.lesengraineuses.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voyage en Angleterre des 1ères L1 et L2

Voyage en Angleterre, dans la région de Chester sur le thème de l’Angleterre industrielle avec aussi la participation des élèves à un atelier "Shakespeare". C'était un voyage avec les élèves de 1ère L1 et L2, encadré par Delphine Ecolivet, Michel Méchin, Sylvie Roy et Vanessa Paccard.

Jour 1 : Atelier théâtre à Stratford-upon-Avon

Jour 2 : Ironbridge Gorges and Blists Hill Victorian Village

Coalbrookdale Museum of Iron​

Le premier pont en fer du monde (1779) au dessus de la rivière Severn.

Blists Hill Victorian Village, ou la vie comme en 1900

Chester by night 

Jour 3 : Manchester 

The Museum of Science and Industry

Bibliothèque John Ryland, on se croirait chez Harry Potter 

Jour 4 : Liverpool