Silence, moteur, ça tourne…L’atelier artistique « l’Assemblée grecque » en pleine action !!!

Notre intervenante, Niki Vélissaropoulou, initie nos élèves au tournage en plusieurs étapes : présentation du matériel, manipulation des différents accessoires, premiers essais de tournage, puis enfin… action ! le moteur tourne, pour nos réalisateurs en herbe.

Silence, on tourne !!!

Découverte du film documentaire par les élèves de l’atelier artistique grec

Notre intervenante Niki Vélissaropoulou, réalisatrice-scénariste a expliqué aux élèves de l’assemblée que le film documentaire est un genre cinématographique à part entière. Comme l’objectif de l’atelier est de réaliser un documentaire en fin d’année scolaire, Niki va former les élèves à l’écriture scénaristique et les initier au tournage puis au montage d’un film. Au préalable, elle a défini ce qu’est un film documentaire et quelles en sont les différentes facettes.

En introduction, elle a projeté des extraits du film Chronique d’un été de Jean Rouch et Edgar Morin.

Elle a ensuite détaillé tous les types de films documentaires : film ethnologique, film ethnographique, documentaire humaniste, film de compilation, documentaire propagandiste, film de voyage, essai cinématographique. Elle a commenté toutes les étapes pour concevoir un documentaire et défini les différents types de plans et les valeurs de cadrage à connaître.

Après cette formation théorique, les élèves se lanceront dans des débats argumentés avant de bâtir le scénario de leur film et découvrir le matériel vidéo.

Projection du film « Nous ne vendrons pas notre avenir » de Niki Vélissaropoulou

Projection-débat organisée dans le cadre de l’atelier artistique « L’Assemblée grecque »

Synopsis : Dimitra et Garifalia, deux adolescentes, vivent au nord de la Grèce, dans la région paradisiaque de Chalcidique. Un projet de mine d’or à ciel ouvert menace leur région d’un désastre environnemental, économique et social colossal. Plongées au cœur du combat et de la crise, elles s’engagent aux côtes des habitants de la région pour préserver leur pays et revendiquer leur avenir. Avec innocence et dynamisme elles sont brutalement propulsées dans la vie adulte. ©Film documentaire

http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/50301_1

Lancement de l’atelier artistique grec

Après un tour de table permettant à tous les participants de faire connaissance, les artistes et enseignants présentent l’atelier artistique « L’Assemblée grecque » et en définissent les objectifs. Un programme chronologique des différentes interventions et événements envisagés au cours de l’année est présenté à l’auditoire.

Niki Vélissaropoulou, réalisatrice, projette la « Démocratie ou la cité des songes », court-métrage de Chris Marker où le philosophe grec Cornelius Castoriadis parle de la démocratie. S’ensuivent discussions et échanges autour de la notion de démocratie et de sujets de sociéte qui préoccupent particulièrement les élèves : écologie, égalité homme-femme, migrations, voyages, relations amicales, etc.

Nathalie Prokhoris, conteuse-comédienne, les plongera ensuite dans un voyage poétique en leur contant une jolie histoire.

Les élèves sont conquis et l’atelier est lancé !

« L’Assemblée grecque », un atelier artistique dans la cité scolaire


A l’initiative de l’Association Phonie-Graphie et d’une équipe d’enseignants, un atelier artistique grec est mis en place au sein de la cité scolaire.

Tout au long de l’année de l’année scolaire, des collégiens et lycéens iront à la rencontre de la Grèce. Réunis au sein d’une assemblée, sur le modèle de la Démocratie athénienne, ils débattront sur des questions de société (l’écologie, la nature, l’environnement, l’égalité homme-femme, les migrations…). Les thèmes seront retenus en fonction des souhaits des élèves. Ils seront accompagnés dans cette découverte par trois intervenantes qui se relaieront, chacune dans sa spécialité : Niki Vélissaropoulou, réalisatrice-scénariste ; Dimitra Kountou, chanteuse-comédienne, et Nathalie Prokhoris, conteuse-comédienne.

La documentariste, intervenante principale, initiera nos jeunes au travail documentaire. Les séances seront filmées et montées afin de réaliser un court métrage sur cet atelier. La conteuse et la chanteuse réfléchiront avec les élèves sur la question de la mise en voix du discours. La question de l’oralité, au cœur de la pratique de la chanteuse et de la conteuse, sera largement travaillée dans le cadre des ateliers.

Projet mené avec le soutien de Phonie-Graphie, la DAAC-Rectorat de Paris, la DRAC Île-de-France et la Direction du lycée Jules-Ferry