Le Japon à l’honneur au lycée Jules-Ferry, les 17 et 18 mai

Le Japon a rayonné sur toute la cité scolaire Jules-Ferry !

Le vernissage de l'exposition autour du projet annuel "Paris-Tokyo : tisser des liens" a eu lieu samedi 18 mai au lycée.

Denis Froment, notre chef cuisinier, Cédric Zahra, responsable Sodexo et l'équipe des agents de service nous ont concocté vendredi midi un repas à la japonaise et tous se sont mobilisés pour nous offrir une superbe décoration, qui nous a fait voyager jusqu'au Japon et nous a donné le coup d'envoi à toutes les festivités.

Nous avons accueilli durant l'année scolaire, dans le cadre d'une classe à PAC en 3ème3, Akiyo Kajiwara, intervenante artistique (association Talachiné et affiliée à la MCJP). Elle a intié nos élèves au Furoshiki (art de l'emballage et sensibilisation à l'environnement), au Shibori (technique de teinture japonaise) et au Sakiori (tissage en tissus recyclés). Elle nous a honorés de sa présence tout au long de ce samedi matin.

https://associationtalachine.jimdo.com/

Des travaux d'élèves, réalisés dans le cadre des cours d'arts plastiques d'Anne Charbonneau et en écho aux ateliers artistiques ont été exposés. Le public a pu ainsi découvrir des trompe-l'oeil culinaires, des dioramas, figurines des personnages de Miyazaki en volume, gravures en monotype, origami…

La classe de seconde 6 a présenté son magazine "Japonismes", réalisé dans le cadre de l'enseignement de Littérature et société ( Mmes Badach, Epelbaum et Mazokopakis) ainsi que son recueil d'haikus, conçu par Mme Charbonneau à partir des haïkus composés lors d'ateliers d'écriture, menés par Marie Willaine, animatrice et autrice, pour le Labo des histoires.

L'association ASPP d'arts martiaux a proposé au public des démonstrations de Kobudo (art martial ancien), tout en lui enseignant quelques bases.

 

Les intervenants ont ensuite proposé avec beaucoup d'enthousiasme des séances d'initiation au Kobudo à leur public.

http://aspp.paris/aikibudo-kobudo/

Les nombreux visiteurs ont été guidés dans les différents pôles de l'exposition par des élèves médiateurs et médiatrices (certaines vêtues de kimonos prêtés par Akiyo), qui ont joué leur rôle à la perfection.

Comme le veut la tradition japonaise, les visiteurs ont pu repartir avec une petite grue en origami, et déposer leurs voeux sur des tanzakus. Une matinée riche en événements pour célébrer l'amitié franco-japonaise, thématique de la saison académique 2018-2019.

Détails des projets sur le blog des 3èmes3           https://tokyori.blogspot.com/

Projet Japon : visite de l’exposition Manga-Tokyo à la Villette pour les classes de 3e 3 et 2nde 6

La classe de 3ème3 dans le péristyle de la Grande Halle

 Immersion dans la ville de Tokyo grâce à la maquette monumentale (16 X 22 mètres) : découverte de l'architecture et des différents quartiers de la ville. 

Les plus célèbres scènes de films tournés à Tokyo ou des films d'animation représentant la ville sont projetés sur des écrans géants.

Tokyo : catastrophes et reconstructions incessantes entre réalité et fantasmes des artistes.

Tour de Tokyo

Embarquement dans le métro tokyoïte pour les élèves de seconde 6

et ceux de 3ème3 qui voient la ville défiler sous leurs yeux

Les héros et héroïnes issus des mangas, animés et jeux vidéo sont omniprésents et peuplent le quotidien des habitants.         

Les personnages de fiction sont implantés au coeur de la ville, ils sont recréés et installés dans les lieux publics, les transports ou les commerces comme ici dans un mini-marché, le Konbini.

L'exposition accorde une place de choix aux porte-bonheur japonais dont les Maneki Neko (chats)              

En fin de parcours, nos élèves ont été invités à laisser mots et dessins sur un mur d'affichage, sur le modèle des Ema que l'on trouve dans les sanctuaires shintos.

 

 

 

Visite de l’exposition Basquiat à la fondation Louis Vuitton pour les classes de 3e 2, 3e 3 et 3e 4

On the 3rd of December, we went to the Louis Vuitton foundation, where we saw Jean-Michel Basquiat exhibition. We went here with Mrs Cloup-Speer , Mrs Epelbaum and Mr Mechin. Basquiat was born in 1960 in Brooklyn. He painted all his life. He especially loved painting skulls and black people. Usually he painted about people's angry emotions. He started painting when he was a teenager. His mom was very proud of him because he was talented. She enrolled him as a junior member artist of the Brooklyn Museum when he was six. Basquiat first gained notoriety as a teenage graffiti poet and musician. He was very famous all his life. he created a special art, a strange art. he loved spraying graffiti, playing music, drawing and painting on recycled objects. Tragically, Basquiat bagan using heroin and he died in New York when he was just twenty seven. Louis, Lauriane, Max, Dali, Sailor (32)

Sortie de classes de troisièmes lundi 3 décembre à la fondation Louis Vuitton pour découvrir l'exposition consacrée à Jean-Michel Basquiat,  légende de l’art contemporain et pionnier de la mouvance underground. Nos élèves ont semblé pour la plupart conquis par cet artiste et se sont montrés très intéressés par les explications de leurs guides conférenciers lors de cette visite.

Exposition jusqu'au 19 janvier à la Fondation Louis Vuitton

8, avenue du Mahatma Gandhi

Bois de Boulogne

75116 Paris

https://www.fondationlouisvuitton.fr/fr/expositions/exposition/jean-michel-basquiat.html

 

 

 

Exposition au lycée : « Armistice(s), de l’avant à l’après 11 novembre 1918 »

Dans le cadre de la commémoration du centenaire de la fin de la guerre 14/18 et à l'initiative de Madame Cuirot, professeur d'histoire, le lycée a accueilli durant deux semaines l'exposition "Armistice(s)" de l'avant à l'après 11 novembre 1918" réalisée et prêtée par le musée de l'Armée.

Les 22 panneaux de l'exposition présentent les sept armistices signés entre le 5 décembre 1917 et le 13 novembre 1918, leurs conséquences, ainsi que la différence de perception entre les vainqueurs et les vaincus.

Tous les élèves et personnels de la cité scolaire ont pu librement lire les panneaux de l'exposition. Des classes de troisième, première et terminale ont réalisé un travail plus particulier autour d'elle.

                                                               

      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FMAC à l’école : une oeuvre d’Armand Jalut “CLASS AZ8120 ” à découvrir dans le Hall de Bronze

L'œuvre " CLASS AZ8120" d'Armand Jalut est exposée dans le hall de bronze. Tous les élèves, le personnel et les parents pourront ainsi la découvrir.

   Armand Jalut, CLASS AZ8120, 2014, huile sur toile, 162 x 130 cm

L'artiste Armand Jalut (né en 1976 à Toulouse, travaille et habite à Paris)

Venu tard à la peinture, après s’être consacré à de tout autres médiums pendant ses années de formation, Armand Jalut se distingue depuis sa première exposition à la galerie Michel Rein en 2006 par une figuration aux motifs bigarrés, à la fois familiers et étranges, chatoyante et voluptueuse dans son rapport à la couleur et à la peinture elle-même, autant que précise et maîtrisée du point de vue de la composition et de la technique. En 2010 l’exposition Dynasty, qui se tient conjointement au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris et au Palais de Tokyo, donne à son travail une visibilité nouvelle, sans entraver ses recherches et expérimentations.

L'oeuvre CLASS AZ8120

L'oeuvre CLASS AZ8120 fait partie d'une série de peintures réalisées par l'artiste lors d'une résidence à Los Angeles. La série dont est issue l’œuvre acquise par le FMAC, CLASS AZ8120, 2014, a été conçue à la suite d’une résidence de l’artiste à Los Angeles. Interpellé par les affiches publicitaires du fabricant American Apparel, il se rend alors dans l’une de leurs usines, et y réalise des photographies des machines à coudre de la firme, machines que l’on retrouve en toile de fond (et techniquement, en réserve) des oeuvres de cette série. Cette oeuvre suscite de multiples interprétations.

 

Le dispositif FMAC                                                                                                                                      

Le Fonds Municipal d’Art Contemporain, service de la Direction des Affaires culturelles, au sein du département de l’Art dans la Ville est un acteur de la politique culturelle municipale. Il permet un engagement de la ville de Paris dans l’éducation artistique et un renforcement des liens entre les institutions culturelles – musées, conservatoires, théâtres, orchestres, bibliothèques – les établissements scolaires – écoles maternelles et élémentaires, collèges – et les centres de loisirs. Le FMAC à l’école a été mis en œuvre avec des professeurs d’arts plastiques, afin de sensibiliser les enfants et les adolescents à l’art tout au long d’une année scolaire. Une quarantaine d’œuvres sont exposées chaque année dans les établissements scolaires de novembre à mai.

On découvre l'oeuvre, les élèves prennent des photos pour alimenter leur blog.                                                                                                                  

Le FMAC dans la cité scolaire Jules-Ferry                                                                                                                           

Suite à l’installation exceptionnelle d’une œuvre du FMAC pour la troisème année, des actions de médiation et de sensibilisation vont être proposées tout au long de l’année, avec des interventions ciblées dans les classes du collège et du lycée. L’objectif principal est de favoriser les rencontres entre l’art contemporain et les publics, tout le personnel de l’établissement et les élèves.                                    

Les élèves de Madame Charbonneau, professeur d'Arts plastiques et responsable du projet, ont suivi toutes les étapes de l'installation et vont réaliser leurs premiers  croquis.

blog de l'artiste