La classe de 1ère L1 primée pour le Concours de la Résistance et de la Déportation

La classe de première L1 a remporté le deuxième prix du Concours national de la Résistance et de la Déportation en épreuve collective.

Trois élèves de la classe passaient également l'épreuve individuelle. Tous trois ont été méritants et l'une d'entre eux, Justine Maugars, a été primée par le jury.

La cérémonie de remise des prix a eu lieu le mercredi 30 mai dans le prestigieux grand amphithéâtre de la Sorbonne. Lors de la cérémonie, les élèves ont entendu des discours d'historiens et de personnalités diverses, l'interprétation de plusieurs chants de la résistance et ont reçu un livre et leur diplôme individuel à conserver en souvenir de cette belle aventure civique et sensorielle et, le cas échéant, pour compléter un CV sur parcours sup. Une photo officielle de la classe a été prise par le rectorat. La cérémonie a été suivie d' un buffet.  

 

Le projet

La préparation du concours national de la Résistance et de la Déportation 2017-2018 sur le thème "s'engager pour libérer la France" a donné lieu à une démarche pédagogique étalée de septembre à mars et transversale aux programmes d'histoire, de lettres et d'histoire des arts.

Nous avons vécu plusieurs temps forts qui visaient à répondre aux questions que nous nous étions posées en découvrant le sujet :

– Contre quoi s'est-on engagé et de quoi a-t-il fallu libérer la France entre 1940 et 1945 ?

– Qui s'est engagé ?

– Comment s'est-on engagé ?

– A quel résultat a abouti cet engagement ?

– Quelle est la mémoire de cet engagement aujourd'hui et quel impact a-t-elle sur les jeunes générations ?

Un carnet a détaillé la chronologie des visites, actions et travaux réalisés au cours d'un véritable "voyage mémoriel" qui a uni les élèves dans une même cause civique, artistique et fraternelle.

 

Les professeurs d'histoire des arts de la 1ère L, Marie Cuirot et Brigitte Braud-Denamur

 

Exposition « La guerre d’Algérie – Histoire commune, mémoires partagées ? » dans le Grand Hall

 

 

A l'initiative des professeurs d'histoire du lycée, l'exposition " La guerre d'Algérie – Histoire commune, mémoires partagées ? " nous est prêtée jusqu'au 23 mars, par l'ONACVG ( Office national des anciens combattants et victimes de guerre).

Cette exposition à visée pédagogique sera vue par tous les élèves encadrés par leurs professeurs d'histoire et donnera lieu à un travail de recherche pour les classes de troisième, première et terminale, en lien avec les programmes d'enseignement.

Pour en savoir plus sur l'exposition, Association des Professeurs d'Histoire et de Géographie