1ère sortie des élèves de la classe de seconde « Patrimoine »

" Nous avons effectué un parcours entre la place de Clichy et  le cimetière de Montmartre. Cela nous a permis d'apprendre la définition du patrimoine, et de comprendre le fait que ces bâtiments, ces sculptures, ces endroits pouvaient faire partie du patrimoine en fonction de nos valeurs et de la chose qu’elles représentent pour nous. Nous avons donc remarqué que nous côtoyons le patrimoine tous les jours, parfois sans nous en rendre compte ". 
Margot Duplessis, 2e8

Sortie du Club maths en Mésopotamie

Un petit voyage… de 3500 à 1000 avant J.C. , entre les fleuves du Tigre et de l’Euphrate…

C’est sur les tablettes d’argile de Mésopotamie que l’on trouve les plus anciennes traces d’écriture… et de numération de l’humanité.

Cinq membres du Club Maths sont descendus au Louvre pour (modestement) enquêter devant des tablettes archaïques sumériennes, et admirer l’étendue et la rigueur des mathématiques babyloniennes…

sortie Mésopotamie1
Une des tablettes archaïques étudiées : montants de malt et de gruau
pour la fabrication de la bière…

Le cartel fait allusion à une erreur dans le total des quantités de malt : Mark part à sa recherche..
Le cartel fait allusion à une erreur dans le total des quantités de malt :
Mark part à sa recherche..

Céline, Célia, Basile et Lou planchent eux aussi sur « leurs » tablettes !
Céline, Célia, Basile et Lou planchent eux aussi sur « leurs » tablettes.

Dans les salles babyloniennes, une tablette présentant un heptagone régulier... et le calcul de la hauteur d'un des sept triangles isocèles le composant.
Dans les salles babyloniennes, une tablette présentant un heptagone régulier…
et le calcul de la hauteur d’un des sept triangles isocèles le composant.

Nous ne pouvions pas, même si nous étions loin alors des Mathématiques et de la Mésopotamie proprement dite, ne pas finir par le Palais de Darius. Les cinq, chacun devant son gardien immortel ! (désolé pour le flou, le soir venait, la lumière déclinait..)
Nous ne pouvions pas, même si nous étions loin alors des Mathématiques
et de la Mésopotamie proprement dite,
ne pas finir par le Palais de Darius.
Les cinq, chacun devant son gardien immortel !
(désolé pour le flou, le soir venait, la lumière déclinait..)

Nous y retournerons bientôt, pour reprendre le parcours sous un autre angle : plus historique cette fois.

Fabien Marsan, Animateur du club Maths au Collège-Lycée Jules Ferry