Jules-Ferry fête sa Nuit de la lecture !

Elèves et professeurs ont proposé un programme original, riche et varié. Mises en voix, saynètes, lectures musicales et intermèdes musicaux ont alterné tout au long de la soirée pour ravir et faire frissonner un public nombreux.

Lectures théâtralisées et musicales de poèmes par les élèves russisants de 6ème3, 4ème3 et 3ème1

Les élèves russisants ont assuré l’ouverture de la soirée consacrée à la Peur, thématique de l’année, en nous proposant un véritable spectacle haut en couleurs !

Florilège de lectures par des élèves de CM2 des écoles Chaptal et Bruxelles

Dans le cadre de la liaison CM2/6ème, nous avons accueilli des élèves des CM2 voisins qui ont partagé et lu avec beaucoup d’enthousiasme et de talent leurs coups de cœur.

Série littéraire de théâtre – Projet Artcena de la seconde 2- Etude de 6 pièces contemporaines – 6/6

Saison 6 : Les Forteresses de Gurshad Shaheman

Présentation orale par un groupe d’élèves de seconde 2 de Madame Viennot-Franca – Avril Albarède, Lucie Dupuis, Lina Silini, Assia Ait Krim, Luke Chen et Lila Debierre.

Les forteresses est une pièce de théâtre divisée en trois parties et composée uniquement de monologues partagés entre trois sœurs. Cette pièce raconte l’histoire de ces trois sœurs en Iran, de la chute du shah jusqu’à aujourd’hui. Ces sœurs se nomment Jeyran, Hominaz et Shady et elles s’adressent toutes au fils de Jeyran qui est l’auteur.

1 – Biographie de l’auteur, Gurshad Shaheman

Gurshad Shaheman a été formé à l’Ecole Régionale d’Acteurs de Cannes.  En tant qu’acteur, il a notamment collaboré avec Thierry Bédard, Reza Baraheni, Thomas Gonzalez ou Gilbert Tsaï. Il interprète et écrit ses propres performances depuis 2012. Il a été le Lauréat 2017 du prix Hors les Murs de l’institut français. Gurshad Shaheman est allé à Athènes et à Beyrouth à la rencontre de réfugiés LGBT pour le spectacle « Il pourra toujours dire que c’est l’amour du prophète », mis en scène en 2018 à Avignon. Il est associé au théâtre Les Tanneurs à Bruxelles depuis juillet 2019. Il y a créé Silent Disco.

© photos de Jérémy Meysen © Artcena

En France, Gurshad Shaheman est accompagné par le théâtre le Phénix qui est la scène nationale de Valenciennes, dans le cadre du Campus du Pôle européen de la création. Il intervient à l’ERACM, dans divers conservatoires en France, ainsi que dans l’antenne belge du Cours Florent à Bruxelles. Il a également joué dans Bright Room de Tony Kusher mis en scène par Catherine Marnas ainsi que dans After de Tatiana Julien.

2. Résumé détaillé de la pièce et analyses

Les trois sœurs Jeyran, Hominaz et Shady s’adressent donc toutes au fils de Jeyran.

La première sœur, Jeyran a toujours voulu faire de grandes études scientifiques, malheureusement à cause du régime politique, elle a dû faire des études de droit. Elle se marie alors qu’elle est encore étudiante. Son mari la prive petit à petit de liberté mais la laisse étudier. Elle milite contre le régime du shah avec les autres étudiants, mais les restrictions imposées par son mari, lui évitent de se faire emprisonner. 

Le renversement du shah entraîne plusieurs bouleversements dans sa vie. Elle retourne à l’université et obtient sa licence de droit, puis son mari l’expulse de chez lui avec ses enfants. Elle part peu de temps après en France, à Lille, où elle intègre une faculté afin d’apprendre le français et d’obtenir un visa étudiant. Jeyran fait valoir sa licence de droit et obtient avec mention une maîtrise en sciences de l’enseignement. Elle obtient la nationalité française avec sa fille ; pour son fils, devenu majeur, la démarche en revanche, est plus compliquée mais il parviendra tout de même à devenir français lui aussi. 

Copyright : theatre-contemporain.net https://www.theatre-contemporain.net/video/Les-Forteresses-de-Gurshad-Shaheman-Presentation-par-l-auteur

Shady, elle, s’est toujours sentie invisible dans sa famille nombreuse. Lorsqu’elle est étudiante, elle milite beaucoup et se retrouve emprisonnée avec d’autres militantes dans des conditions extrêmes. Heureusement, des prostituées sont enfermées à côté de sa cellule et aident Shady et ses amies militantes à survivre. A sa sortie de prison, son père refuse de lui parler et de la laisser vivre sous son toit.

Continuer la lecture de « Série littéraire de théâtre – Projet Artcena de la seconde 2- Etude de 6 pièces contemporaines – 6/6 »

Série littéraire de théâtre – Projet Artcena de la seconde 2- Etude de 6 pièces contemporaines – 5/6

Saison 5 : Histoire(s) de France d’Amine Adjina

Présentation orale par un groupe d’élèves de seconde 2 de Madame Viennot-Franca – Tristan Lespinasse, Sacha Dugendre Monmarthe, Mustafa Diaby, Dylan Lin, Frédéric Hong et Mohand-Ameziane Lefki.

Biographie de l’auteur

Amine Adjina est auteur, metteur en scène et comédien. Il joue pour Bernard Sobel (L’homme inutile), Alexandra Badea (Thiaroye, Quai de Seine), Jacques Allaire (Les damnés de la Terre de Frantz Fanon), Vincent Franchi (Femme non-rééducable de Stefano Massini), Jean-Pierre Baro (Master de David Lescot), Mathieu Roy (Un pays dans le ciel d’Aiat Fayez). Il sera aussi le collaborateur artistique de Jean-Pierre Baro.

En janvier 2021, il intègre la formation de l’atelier scénario de la Fémis. Il écrit et joue avec Métie Navajo et Gustave Akakpo, un spectacle-conférence « La diversité est-elle une variable d’ajustement pour un nouveau langage théâtral non genré, multiple et unitaire ». (par Mohand)

Amine Adjina a été formé à l’école Régionale d’acteurs de Cannes. Il est né de parents algériens, et a grandi dans une double culture. C’est à l’école qu’Amine Adjina se passionne pour l’écriture et fait ses premiers essais. En 5e, il écrit un roman narrant l’histoire d’une famille pauvre de Londres du début du XIXe siècle. Par ailleurs, il s’est essayé à d’autres disciplines telles que le rap ou encore la poésie.

Plus tard, Amine va créer La Compagnie du Double avec Emilie Prévosteau avec laquelle il écrit et met en scène Sur-Prise (2014), Dans la Chaleur du Foyer (2015) et Retrouvailles ! En janvier 2017, il est lauréat de la Bourse Beaumarchais-SACD pour son nouveau texte Arthur et Ibrahim qui sera lui aussi joué par La Compagnie du Double. En 2021, il écrit Histoire(s) de France, illustré par la dessinatrice Marthe Péquignot, créatrice de Bibliométeo. (par Dylan)

L’ouvrage d’Amine Adjina, illustré par Marthe Perquignot

Biographie de l’illustratrice

Marthe Pequignot, illustratrice du livre Histoire(s) de France, est née à Paris en 1990, en grandissant elle poursuivra ses études d’illustratrice dans l’Ecole d’Arts Décoratifs de Strasbourg où elle obtiendra son DNAP (diplôme national d’arts plastiques).

En 2018, elle crée plusieurs couvertures de magazines et de romans, Sonia Ristic ou Les quatre heures, elle a la charge de la distribution et de la communication du collectif d’illustrateurs et d’illustratrices sérigraphes strasbourgeois nommé l’Ennui. L’illustratrice mène aussi des projets de microéditions et de rencontres avec des lectrices et des lecteurs comme pour Bibliométéo.

En juillet 2017, elle monte l’exposition Exils Intimes à la librairie Le Monte-en-L’Air à Paris. Depuis lors, Marthe Péquignot participe à l’habillage scénique en dessins de la pièce Les Frustrées de Claire Bretécher, mise en scène par Heidi-Eva Clavier.

Les dessins de Marthe ne se cantonnent pas à la production papier puisqu’ils constituent aussi la scénographie de pièces de théâtre, de concerts ou illustrent des reportages en direct pendant les festivals de musique ou de journalisme. (par Mustapha)

Résumé

Arthur, Camille et Ibrahim doivent préparer ensemble un exposé pour leur cours d’histoire. Après de multiples discussions et hésitations, ils choisissent trois événements historiques -la Guerre des Gaules, la Révolution française et la finale de la Coupe du monde 1998. Il leur faudra ensuite raconter « ces histoires de France » en se glissant dans la peau de comédiens. Une expérience qui va s’avérer surprenante et très enrichissante à bien des égards…

L’avis de nos critiques en herbe sur l’œuvre

Nos avis sont globalement très positifs car Histoire(s) de France est une pièce facile à lire et à comprendre et donc très accessible pour des jeunes de 15 ans.

À l’Opéra Comique , Jules-Ferry s’écrie en Chœur  : Feed me !!!

C’est vrai que «  La petite Boutique des horreurs » fait envie. Une comédie musicale déjantée qui a décoiffé collégiens et lycéens !

Quelques-uns de nos nombreux élèves qui ont eu la chance d’assister au fabuleux spectacle de l’Opéra comique
Quelques-uns des élèves de 61, 62, et 52

En vous souhaitant de joyeuses fêtes de fin d’année !

Article de Mme TORRÈS, professeure de lettres

Série littéraire de théâtre – Projet Artcena de la seconde 2- Etude de 6 pièces contemporaines – 3/6

Saison 3 : Lucienne Eden ou l’île perdue de Stéphane Jaubertie

Présentation orale par un groupe d’élèves de seconde 2 de Madame Viennot-Franca – Solal Courtioux, Loris Sarri-Legrand, Pierre Emmanuel Sapoua-Doncelle, Marcus Boumnso-Lagaillarde, Mathis Pelisson-Roque de Carvalho.

L’avis de nos critiques en herbe sur l’œuvre

Nous avons bien aimé ce livre car il raconte une belle histoire d’amour entre Lucienne et Gaspard : comment ces deux personnages font connaissance, voient leur amitié grandir, leurs sentiments s’ouvrir de l’un pour l’autre.
Il y a également un mélange avec du fantastique avec la forêt de brocolis, les pandas qui deviennent carnivores ou encore le père de Gaspard qui arrive sur l’île à dos de baleine… Mais tout cela en restant dans le monde réel.
Cela a été un plaisir aussi de suivre Lucienne dans la découverte du monde, elle qui n’a jamais quitté son île.
Il y a différentes émotions que l’on peut ressentir en lisant ce livre.

Stéphane Jaubertie est l’un des auteurs vivants les plus joués du théâtre public. Ses fables théâtrales s’adressent aussi bien aux enfants qu’aux adultes.